L’autre face de la medaille

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Alors que personne ne peut predire si la semaine prochaine sera aussi riche en mauvaises nouvelles que celle qu’elle remplace, les telespectateurs haitiens s’appretent a passer un week-end de reve devant des rencontres allechantes dans tous les championnats europeens et a s’extasier devant le talent, la chance ou la deveine des plus grands joueurs de la planete. L’offre televisuelle est exceptionnelle en Haiti.

A trop regarder ailleurs, il nous arrive meme de rater ce qui nous concerne. La nouvelle sportive de la semaine est passee inapercue.

Haiti a grappille quelques places dans le classement FIFA. Nous sommes a la 86e place dans le monde du football masculin. Il n’y a vraiment dans le paysage une Federation active, il n’y a plus de championnat, peu d’equipes arrivent a maintenir leurs joueurs en forme, mais le football vit encore et c’est une bonne nouvelle pour ceux qui frappent dans un ballon avec leur reve de gloire en bandouliere.

En France, Freda est sortie en salle. Le premier film de la realisatrice Gessica Geneus continue son chemin dans les festivals apres son lancement a Cannes en juillet dernier. Freda se taille un gros succes d’estime dans la retine des spectateurs de salles obscures. La presse francophone est ravie. Les critiques sont bonnes. On parle de renaissance du cinema haitien et de la beaute de la langue creole qui prend toute la place — et une belle — dans la bande son (le film est sous-titre).

Avec Freda, c’est tout un parcours qui est recompense. Un parcours fait de travail. De temps. De patience. De perseverance. De talent. Une belle lecon d’accumulation des petites victoires. Gessica Geneus represente une somme d’experiences. Elle a beaucoup a partager avec les createurs en devenir.

Le jury de la 20e edition du Prix des 5 continents a devoile cette semaine la selection des dix finalistes. Les representants des six Comites de lecture ont selectionne dix ouvrages finalistes representant 10 pays, parmi les 145 oeuvres candidates, deux sont ecrits par des auteurs haitiens. Le premier roman de Jean d’Amerique, “Soleil a coudre”, paru aux editions Actes Sud en France et “Les villages de Dieu” d’Emmelie Prophete, sorti sous le label des editions Memoire d’encrier au Canada.

Cree en 2001 par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le Prix des cinq continents recompense chaque annee un texte de fiction narratif (roman, recit et recueil de nouvelles) original d’expression francaise.

Comme souvent, quand Haiti va au plus mal, on se raccroche a l’autre face de la medaille. La face miraculeuse qui continue de nous eblouir. Talent individuel, effort personnel, chance et heureux hasard inventent les bons vents. Ils nous empechent de sombrer, de stagner dans la melancolie sans fin des jours sans espoir.

En debut de soiree, un tweet de la Primature a informe de la tenue d’une rencontre sur la securite conduite par le PM Ariel Henry. <>, peut-on lire dans ce tweet.