LAVIL, un programme financé par l’USAID visant à catalyser la transformation urbaine en Haïti

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Cities Alliance lance le programme LAVIL financé par l’USAID. Un projet pour stimuler la prestation de services municipaux et le développement local en Haïti.

L’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince dans un communiqué de presse annonce le lancement du programme Ansanm Ann Chanje Lavil (Together Let’s Change the City/ Ensemble changeons la ville) (LAVIL) initié par Cities Alliance et financé par l’USAID. Ce projet a pour objectif de développer des relations avec le gouvernement national et les municipalités haïtiennes afin d’aider à débloquer des ressources pour les services publics.

“LAVIL offre aux Haïtiens l’espoir et l’opportunité de prospérer grâce au renforcement de la capacité des municipalités à améliorer les conditions de vie et à créer des conditions durables pour tous », a déclaré M. Eric Stromayer, le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis en Haïti.

D’après ce qui est écrit dans le communiqué, ce projet œuvre à travers le dialogue avec les municipalités et la société civile, et en partenariat avec Fondazione AVSI (Association des Volontaires pour le Service International) Haïti, Habitat pour l’Humanité Haïti, l’Institut d’Études sur le Logement et le Développement Urbain, et l’Institut de Formation et de Services.

Selon les explications de Maram Talaat, directeur par intérim de la mission USAID/Haïti, le projet LAVIL aidera les gouvernements locaux sélectionnés à fournir de meilleurs services à leurs électeurs et à créer des modèles de gestion municipale pour la croissance économique et le développement social, a-t-il dit.

Par ailleurs, le projet fait de sa priorité essentielle les marchés publics. L’amélioration de la gestion et des infrastructures devrait stimuler les moyens de subsistance, la création d’emplois et les recettes municipales, a indiqué le communiqué avant de rapporter les grands défis révélés par Nelson Deshommes, directeur de communication de l’administration municipale du Cap-Haïtien. “Au Cap-Haïtien, l’un de nos principaux défis est d’augmenter les recettes fiscales pour financer les besoins locaux, qui s’élèvent à 1,5 milliard de gourdes pour environ 200 initiatives dans le Plan de développement communal. Nous attendons un soutien important de LAVIL pour cette mobilisation fiscale essentielle”, a affirmé le responsable.

Laura Lima, responsable des programmes mondiaux de Cities Alliance, affirme que « LAVIL est une étape importante vers le développement urbain durable d’Haïti. Cities Alliance et ses partenaires s’engagent à bâtir la résilience et à renforcer les communautés de l’intérieur ».

Le communiqué a aussi fait l’éloge de l‘USAID qui travaille à la construction d’une Haïti stable et viable, et fournit une assistance humanitaire vitale aux personnes les plus vulnérables et les plus difficiles à atteindre en Haïti, a écrit le bureau des affaires publiques de l’ambassade américaine.

A lire aussi :

L’ex-député de Carrefour, Elie Blaise assassiné chez lui