Le 91e 30 novembre du vieux coq capois dans la basse-cour du football haitien

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Je deploie ce titre <> pour placer la famille sportive haitienne au coeur de l’exceptionnel gala jaune et noir marquant le 91e anniversaire de l’Association Sportive Capoise (ASC), le plus age club sportif haitien apres le Violette Athletic Club (103 ans) et le Racing Club Haitien (98 ans).

Quatre-vingt onze annees de service continu au sein de la societe footballistique haitienne, c’est une remarquable performance pour le Vieux Coq Capois, l’une des grandes vedettes de <> du ballon rond. Une couronne de bravos aux membres fondateurs et a leurs successeurs de tout age.

Du 30 novembre 1930 a nos jours, l’ASC traine la fierte et le prestige capois sur tous les terrains de la republique sportive. De Joseph Obas a Charlite Eliazar, en passant par Wilfrid <> Gervais et Jacques Jean-Louis, les coqs sportifs du Nord ne se sont jamais ecartes des ambitions de cet honorable club qui atteindra le cap du centenaire le 30 novembre 2030. Les dirigeants d’hier, d’aujourd’hui et de demain ont donc neuf annees devant eux pour planifier les festivites du 100e anniversaire de l’ASC, le doyen des clubs sportifs provinciaux.

Grand pensionnaire de l’elite nationale du sport roi, ce digne club christophien, grace aux produits de son ecole de formation, a signe le cahier des grandes victoires du football haitien sur la scene internationale :

– Le bombardier Joseph Obas champion de la CONCACAF des clubs sous les couleurs du Vieux Lion en 1963 et vainqueur de la Coupe Francois Duvalier en 1966;

– Ernst Jean-Joseph, Claude Barthelemy et Mario Leandre, mondialistes en 1974;

– Jacques Jean-Louis, champion de la Caraibe des nations en 1979 a Surinam;

– Charlite Eliazar et James Bolte, champions de la CONCACAF des clubs sous les couleurs du Vieux Tigre en 1984. Chapeau aux coqs capois de toutes les generations.

Tres jeune supporter en 1962 lors de la Coupe d’Haiti ou Zocil Obas signa un but memorable face au Violette, j’ai ete seduit par la classe de l’arriere central capois Joseph Jemedy et l’aisance technique du meneur de jeu Romel Pierrot. Deux joueurs d’exception, deux produits de l’ASC. Ils figurent sur la liste de mes premieres idoles.

Sur le banc des vedettes de l’ASC, Tcho Gervais fit egalement honneur a l’ecole capoise. Ex-joueur cadre de l’Etoile Haitienne, puis du Racing Club Haitien, membre de la selection nationale, Tchio fit honneur a son club formateur en etalant son talent au stade Sylvio Cator et sur d’autres terrains.

A l’occasion du 91e 30 novembre du Vieux Coq sportif capois dans la basse-cour du football haitien, j’offre une corbeille de fleurs jaune et noir aux dirigeants, aux joueurs, aux entraineurs et aux fideles fanatiques de l’ASC. Une poignee speciale a mon <> Kilick Jean-Louis. Excelsior au Vieux Coq christophien !

2030 n’est pas loin. Et j’entends deja le carillonnement des cloches du centenaire de l’ASC, une reference sur le circuit du sport national.

Raymond Jean-Louis

New York, le 30 novembre 2021