Le chantier du palais des finances progresse, son inauguration prevue pour la fin de l’ete

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Des ouvriers sont remarques quotidiennement, depuis environ trois semaines, sur le chantier du palais des finances au centre-ville de Port-au-Prince. Le lundi 18 avril, Le Nouvelliste avait constate que les toles rouges placees autour dudit chantier depuis le debut des travaux, il y a plusieurs annees, ont ete enlevees. Auparavant, des travailleurs etrangers s’attelaient a la finition de certaines facades du batiment. A l’oeil nu, le batiment, impressionnant, est en passe d’etre acheve. L’immeuble accueillera le ministere de l’Economie et des Finances (MEF), la Direction generale des impots (DGI) et l’Administration generale des douanes (AGD).

Contactee par Le Nouvelliste, une source proche de l’Unite de construction de logements et de batiments publics a indique que les travaux sont acheves a 95 %. <>, a explique notre source.

Plus loin, la meme source a precise au Nouvelliste que ce sont les differentes institutions qui vont etre logees dans le batiment qui vont devoir s’occuper de l’amenagement. <>, a detaille cette source sous couvert de l’anonymat. Selon elle, apres la mise en operation du systeme electrique fin mai et l’amenagement des batiments, le palais des finances sera inaugure d’ici la fin du mois d’aout ou debut septembre. Elle a toutefois souligne que le climat d’insecurite qui regne au bas de la ville a des incidences sur l’avancement des travaux. <>, a confie notre source.

Les travaux de construction de la cite administrative ont demarre depuis 2016. Plusieurs batiments ont ete construits et d’autres sont en chantier. Parmi les batiments acheves, on peut enumerer ceux du ministere de l’Interieur, de la Cour de cassation, du ministere du Commerce, de la Cour superieure des comptes et du contentieux administratif, de la Faculte des sciences, Le palais legislatif, situe au Bicentenaire, est en chantier. <>, a revele cette source qui s’est confiee au journal.