Le chef du gang “400 mawozo” condamné à 35 ans de prison aux États-Unis

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Germine Joly dit “Yonyon”, chef du gang “400 mawozo” a été condamné à 35 ans de prison par la justice américaine.

Le quotidien floridien, Miami Herald a informé que le chef du gang 400 mawozo. Germine Joly dit Yonyon a été condamné à 35 d’emprisonnement dans une prison fédérale aux États-Unis pour sa participation à un complot de trafic d’armes et le blanchiment de rançons d’otages américains kidnappés afin d’alimenter le crime de gang. Il s’agit de la peine la plus sévère des quatre accusés dans cette affaire qui ont été inculpés par un grand jury pour violation des lois américaines sur les exportations et blanchiment d’argent, entre autres crimes.

Toutefois, toujours selon le Miami Herald les procureurs fédéraux, qui ont exposé les activités criminelles de Yonyon, notamment l’achat de deux douzaines d’armes à feu et les échanges WhatsApp avec l’un de ses trois complices basés en Floride, ont plaidé pour la perpétuité. Après la sentence rendue par le procureur général américain Merrick Garland, les procureurs disent espérer que cette peine sévère enverra un message clair aux gangs criminels d’Haïti, qui sont responsables non seulement d’une recrudescence meurtrière sans précédent de la violence, mais également de l’enlèvement de citoyens américains pour financer leurs ravages.

À rappeler que Germine Joly a été transféré aux États-Unis, le 3 mai 2022 à bord d’un vol spécial du Federal Bureau of Investigation (FBI), à la suite d’une demande du ministère de la Justice. Cette demande du 22 avril était initialement liée à l’ enlèvement en 2021 de 17 missionnaires du Christian Aid Missionaries basé dans l’Ohio, dont le groupe criminel 400 Mawozo a assumé la responsabilité. Ce groupe de gang avait exigé 1 million de dollars par otage.

À lire aussi:

Le président William Ruto a remis le drapeau kényan au premier contingent de policiers en route pour Haïti