Le Conseil Présidentiel annonce la finalisation de l’accord politique entre les differents secteurs

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Le Conseil Présidentiel a annoncé la finalisation de l’accord politique entre les differents secteurs politiques, économiques et de la société civile.

Ce vendredi 5 avril 2024, le Conseil Présidentiel en formation a annoncé la finalisation de l’accord politique entre les differents secteurs politiques, économiques et de la société. À travers une note portant les signatures des 7 conseillers et des 2 observateurs, le Conseil précise que cet accord auquel a été harmonisé le document de décret portant organisation et fonctionnement du Conseil, sera signé par les parties prenantes puis les deux documents seront transmis officiellement au gouvernement, via la Caricom.

Plus loin, la note informe que l’accord indique les grandes lignes de la feuille de route de la période de transition que le Conseil Présidentiel aura la charge d’exécuter, conjointement avec le prochain gouvernement de consensus, dans le but de remettre le pays sur le chemin de la stabilité, de la paix, de l’union et du progrès.

“Cette transition se fonde sur des valeurs et des principes tels que l’inclusion, la participation citoyenne, l’intégrité, la paix, le respect et la protection de la souveraineté nationale” lit-on dans la note qui souligne également que cet accord présente le mode de gouvernance politique de la transition ainsi que sa mission, sa vision et les principales responsabilités de ses structures institutionnelles.

Le Conseil Présidentiel en formation qui aura pour mission: le rétablissement de la sécurité publique; l’organisation de la Conférence Nationale et de la Réforme Constitutionnelle; la réalisation des élections générales démocratiques, crédibles et participatives; la restauration de la justice et de l’État de droit et le redressement institutionnel et économique, renouvelle sa solidarité patriotique avec le peuple haïtien en souffrance.

A lire aussi :

6 Avril 1957 : installation d’un conseil exécutif, le troisième gouvernement après le départ de Magloire