Le CPT rencontre Jerry Tardieu et Louis Naud Pierre sur la réforme constitutionnelle

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Le CPT a rencontré Jerry Tardieu et Louis Naud Pierre sur la réforme constitutionnelle et la conférence nationale

Ce mardi 25 juin 2024, la Présidence informe qu’une rencontre a été tenue entre le Conseil Présidentiel de Transition (CPT) par le biais du Conseiller Présidentiel Smith Augustin et l’ancien Député Jerry Tardieu, ainsi que le professeur Louis Naud Pierre, en vue de lancer les travaux relatifs au chantier de la conférence nationale et de la question constitutionnelle.

Jerry Tardieu a été président d’une commission législative spéciale ayant travaillé sur des propositions d’amendement constitutionnel à la cinquantième législature. Le Professeur Louis Naud Pierre a été la cheville ouvrière du Comité consultatif indépendant (CCI) mis en place par l’ancien Président Jovenel Moïse pour travailler sur le projet d’une nouvelle constitution.

Toujours selon une note de la Présidence, les discussions ont porté sur la consultation relative à la mise en place du comité de pilotage. Ce comité sera chargé de superviser l’ensemble du processus de réforme constitutionnelle garantissant une représentation équilibrée de toutes les parties prenantes; les étapes devant mener à une nouvelle constitution. Les participants à cette réunion ont discuté des différentes phases nécessaires, allant de la consolidation des travaux déjà effectués à la consultation populaire après la rédaction finale d’une nouvelle constitution en passant par des ateliers de travail et des débats nationaux.

Parmi les points discutés, il y avait également la conférence nationale ayant pour objectif de rassembler les opinions et propositions des différents secteurs de la vie nationale sur un nouveau projet de société garantissant que la nouvelle constitution reflète les aspirations globales du peuple haïtien.

Il est a souligné que cette réunion marque un pas important vers la relance du dossier de la réforme constitutionnelle et de la conférence nationale comme un projet national qui se veut inclusif et participatif répondant ainsi aux besoins et aux attentes du peuple haïtien.

À lire aussi :

Sécurité, acces à l’aide humanitaire et la relance des activités sont les attentes des Etats Unis à la suite du déploiement des kenyans