Le dollar ? la hausse, les prix des carburants s’envolent

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Avec la paralysie des activit?s depuis un mois ? travers le pays, on parle de moins en moins du taux de change. Cela n’emp?che pas que le dollar s’appr?cie au quotidien par rapport ? la gourde. Parall?lement, les produits p?troliers, noeud gordien de la crise, sont toujours absents dans les pompes. Sur le march? informel, le gallon de gazoline ou de diesel co?te les yeux de la t?te. Le journal s’est renseign? sur le march? du dollar et des produits p?troliers ? travers le pays pour ce jeudi.

Le taux de la Banque de la R?publique d’Ha?ti pour ce jeudi est de 120.57 gourdes pour un dollar. Le march? informel fixe cependant son taux. Celui-ci est diff?rent d’une zone ? une autre. Ce qui est aussi valable pour les carburants.

Selon nos correspondants, ? Saint-Marc, J?r?mie, Port-de-Paix et Hinche, aux Gona?ves, le dollar co?te 140 gourdes ? l’achat et jusqu’? 140 gourdes ? la vente. A Mirago?ne, le dollar est achet? ? partir de 130 gourdes contre 136 gourdes ? L?og?ne et aux Cayes. Le dollar est vendu ? environ 140 gourdes dans ces villes. Il est donc un fait que le dollar revient presque au m?me niveau d’avant les injonctions des millions de dollars am?ricains par la BRH sur le march? des changes.

Qu’en est-il du carburant ?

A Miraga?ne, la gazoline se vend ? 3500-4000 gourdes contre 2500 gourdes pour le diesel ; ? J?r?mie, il faut d?bourser 5000 gourdes pour la gazoline contre 2 500 gourdes pour le diesel ; ? Hinche, situ?e ? quelques kilom?tres de la fronti?re avec la R?publique dominicaine, la gazoline co?te 1 750 gourdes contre 1400 gourdes pour le diesel ; ? L?og?ne, la gazoline se vend ? 5 500 gourdes ; ? Port-de-Paix la gazoline se vend ? 5000 gourdes contre 4 500 gourdes le diesel ; aux Gona?ves, il faut 2500 gourdes pour acqu?rir un gallon de diesel ou de gazoline ; ? Saint-Marc, le gazoline se vend ? 3000 gourdes contre 2 500 gourdes le diesel.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.