Le drapeau bleu et rouge elimine par le projet de constitution du CCI

Le CCI a ete nomme l’an dernier par le feu president Jovenel Moise pour lui confectionner une constitution dictatoriale sur mesure, tout le monde le sait.

Des le debut de ses activites, ce Comite consultatif dit independant a bien compris son role et s’est attele tout de suite a eliminer de nombreuses conquetes de 1986, comme le visa d’entree obligatoire pour les citoyens haitiens.

Dans la version definitive de son travail remise recemment au Premier ministre Ariel Henry, le Comite a ose eliminer la plus emblematique d’entre elles, le drapeau bleu et rouge. Toute reference aux couleurs nationales, a la description du drapeau national, a nos armoiries, au palmiste et au Bonnet de la liberte, a la devise “L’Union fait la Force” a en effet entierement disparu du texte.

Il ne s’agit pas d’un oubli mais d’une suppression deliberee de ces choses qui figuraient dans les deux versions precedentes de leur travail, celle de janvier et de mai (article 3), ainsi que dans toutes nos Constitutions depuis 1843.

Selon les dispositions du projet, n’importe quel gouvernement de la sorte, peut a sa guise nous imposer a n’importe quel moment par une simple mesure administrative le drapeau noir et rouge de la dictature Duvalier et la pintade sur le lambi comme armoiries. Decidement, les membres du CCI prennent tous les Haitiens pour des imbeciles. Leur salut obligatoire au drapeau prevu dans leur article 4 est tout simplement risible. A quel drapeau?

En 1964, le dictateur Francois Duvalier nous avait enleve le drapeau bleu et rouge et le Bonnet de la Liberte symbolisant les libertes publiques.

De ce fait, le drapeau bleu et rouge etait devenu durant 22 ans (1964-1986) le symbole de la lutte contre la dictature, de la democratie et de l’espoir de tout un peuple pendant cette longue tyrannie.

Ceux qui sont nes avant 1986 doivent savoir que le simple fait d’exhiber le drapeau bleu et rouge en Haiti durant la dictature equivalait a signer son arret de mort. Ce que le CCI a fait ici est une chose d’une extreme gravite qui ne doit pas passer inapercue ni ne doit etre minimisee. Il s’agit du reflet de sa vraie nature et de ses reelles intentions. Il a jete le masque…

Dr Georges Michel

Ancien Constituant de 1987