Le gouvernement autorise le premier ministre Henry ? solliciter le d?ploiement d’une force sp?cialis?e arm?e en Ha?ti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le gouvernement Henry a rendu public la r?solution prise en conseil des ministres, jeudi 6 octobre 2022, sollicitant le <> d’une force sp?cialis?e arm?e en Ha?ti pour stopper la crise humanitaire caus?e, entre autres, par l’ins?curit? r?sultant des actions criminelles des gangs et de leurs commanditaires.

<< Le Conseil des ministres donne mandat au Premier ministre Ariel Henry pour :

1- Solliciter et obtenir des partenaires internationaux d’Ha?ti un support effectif par le d?ploiement imm?diat d’une force sp?cialis?e arm?e en quantit? suffisante pour stopper, sur toute l’?tendue du territoire, la crise humanitaire caus?e, entre autres, par l’ins?curit? r?sultant des actions criminelles des gangs arm?s et leurs commanditaires ;

2- Parvenir rapidement ? un climat s?curitaire devant permettre de lutter efficacement contre le chol?ra, de favoriser la reprise de la distribution du carburant et de l’eau potable ? travers le pays, le fonctionnement des h?pitaux, le red?marrage des activit?s ?conomiques, la libre circulation des personnes et des biens et la r?ouverture des ?coles,

3- Mettre en place une commission interminist?rielle charg?e de produire rapidement un document d?finissant l’ensemble des actions indispensables ? entreprendre parall?lement en vue de rendre durables les initiatives qui seront prises. Il demeure entendu que le Premier ministre en fera rapport au Conseil des ministres >>, peut-on lire dans un num?ro sp?cial Le Moniteur # 29, en date du vendredi 7 octobre 2022, libell? <>.

Le Conseil des ministres, dans son argumentaire pour soutenir sa d?cision, a indiqu? ?tre :

<< Alarm? par les risques d'une crise humanitaire majeure due au brusque constat de la r?surgence du chol?ra, ajout?e ? la d?t?rioration acc?l?r?e de la situation s?curitaire sur toute l'?tendue du territoire national;

Consid?rant que le blocage des terminaux p?troliers par les gangs arm?s ont des cons?quences catastrophiques sur le fonctionnement des h?pitaux oblig?s de fermer leurs portes, sur la disponibilit? d’eau potable, sur les ?coles qui n’arrivent pas ? accueillir les ?l?ves et sur l’approvisionnement des villes en denr?es alimentaires ;

Consid?rant que cette crise humanitaire menace la vie de beaucoup de nos compatriotes et, en particulier les plus d?munis qui vivaient d?j? dans la pr?carit? et l’ins?curit? alimentaire ;

Consid?rant qu’il est imp?ratif de red?marrer des activit?s afin d’?viter l’asphyxie compl?te de l’?conomie nationale ;

Soucieux de poursuivre les d?marches visant ? cr?er un climat propice ? l’organisation d’?lections libres, transparentes et inclusives, en vue de remettre en place les institutions d?mocratiques et de transf?rer la direction des affaires du pays a des ?lus librement choisis par le peuple ha?tien;

Consid?rant qu’il est imp?rieux de mettre un terme ? ces d?rives dangereuses, afin de r?tablir l’autorit? de l’Etat

et de faire respecter les lois de la R?publique. >>

Pour le moment, Le Nouvelliste n’a pas pu avoir d’information sur l’entit? ? laquelle la demande a ?t? adress?e. <>, a r?pondu au journal vendredi matin le ministre des Affaires ?trang?res, Jean Victor G?n?us.

Selon une d?p?che de l’Associated Press (AP), un fonctionnaire, qui n’?tait pas autoris? ? parler de la question publiquement, a d?clar? qu’une demande formelle par ?crit n’a pas encore ?t? soumise.

Il n’a pas ?t? pr?cis? si la demande impliquerait l’activation des troupes de maintien de la paix des Nations Unies, dont la mission a pris fin il y a cinq ans apr?s 11 ann?es difficiles en Ha?ti.

Le porte-parole adjoint du D?partement d’?tat am?ricain, Vedant Patel, a d?clar? vendredi que les ?tats-Unis ?tudiaient une demande de corridor humanitaire pour r?tablir la distribution de carburant en Ha?ti et qu’ils se coordonnaient avec le Premier ministre ha?tien et d’autres partenaires internationaux pour d?terminer la meilleure fa?on de fournir une aide suppl?mentaire, peut-on lire dans cette d?p?che de l’AP.

<>, a-t-il d?clar?.

M. Patel n’a pas voulu aborder la question de savoir d’o? pourraient venir les troupes charg?es de faire respecter le corridor, pr?cisant que cette r?flexion n’en ?tait qu’? ses d?buts, selon AP.

La demande formelle du gouvernement ha?tien est intervenue apr?s le tweet jeudi de Luis Almagro, secr?taire g?n?ral de l’Organisation des ?tats am?ricains, indiquant <>.

La police nationale d’Ha?ti a eu du mal ? contr?ler les gangs avec ses ressources limit?es et son sous-effectif chronique, avec seulement quelque 12 800 agents actifs pour un pays de plus de 11 millions d’habitants.

Les gangs n’ont fait que gagner en puissance depuis l’assassinat du pr?sident Jovenel Mo?se en juillet 2021.

Mercredi, le bureau du coordonnateur r?sident et humanitaire des Nations unies en Ha?ti a propos? un “couloir humanitaire” pour permettre l’acheminement de carburant et d’aide aux personnes dans le besoin. Il a not? que le pays est ?galement confront? ? une nouvelle ?pid?mie de chol?ra, avec plusieurs d?c?s signal?s et des dizaines de patients trait?s.

<>, a d?clar? l’ONU.

Au moins 13 dirigeants du Congr?s am?ricain ont exig? que l’administration du pr?sident am?ricain Joe Biden cesse de montrer qu’elle soutient Henry et suspende toutes les expulsions <>.

Les signataires ont appel? le gouvernement am?ricain ? soutenir <>, peut-on lire dans cette d?p?che de l’AP.

Roberson Alphonse

Avec Associated Press

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.