Le gouvernement doit envoyer <> sur sa volonte de combattre l’insecurite, preconise le president de l’ADIH

L’insecurite bat son plein en Haiti. Les cas de kidnapping augmentent. Les gangs armes continuent de repandre leur fureur en terrorisant la population. Ils sement le deuil dans les familles haitiennes, tuent, violent, volent et empechent la population de vaquer a ses occupations. C’est dans ce contexte que Wilhelm Lemke, le president de l’Association des industries d’Haiti (ADIH), a exprime son ras-le-bol en demandant au chef du gouvernement d’agir pour retablir la paix dans le pays. <>, a-t-il dit durant sa participation a l’emission <>, le mercredi 29 septembre 2021.

<>, a soupire M. Lemke, qui a invite le gouvernement americain a travailler de concert avec le pouvoir central pour combattre l’insecurite dans le but de retablir la paix dans le pays. Des signaux clairs doivent etre envoyes <>, a-t-il soutenu.

Le president de l’ADIH revendique une nouvelle classe politique

<< Il faut une nouvelle categorie de citoyens et de citoyennes qui decident de faire de la politique. Il faut que chaque quartier, chaque section communale, et chaque departement identifie des gens serieux pour les soutenir lors des prochaines elections afin de favoriser le developpement du pays. Les personnes sont prisonnieres chez elles. Elles ne peuvent pas sortir. <>, a-t-il preconise.

<< Il faut une nouvelle mentalite, une nouvelle categorie de politiciens sur la scene politique qui pourra garantir l'avancement du pays. Il est plus facile de faire le <> au lieu de changer le pays. Regarde ou cela nous a amene >>, s’est desole l’homme d’affaires.