Le gouvernement Henry se dote d’un budget rectificatif reconduit, optimiste et plein d’engagements

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le Premier ministre Ariel Henry, <>, a presente <>, le lundi 4 avril 2022. <>, a indique la lettre de cadrage du budget.

<>, peut-on lire dans cette lettre..

Le gouvernement Henry optimiste

Le gouvernement, assez optimiste, prevoit que <>. Cette lettre de cadrage situe le retour de la croissance du PIB avec la remise en place des institutions democratiques, entre le 1er octobre 2022 et 1er octobre 2023. <>, prevoit-elle.

Des previsions macroeconomiques et grands chantiers

Pour cet exercice, 2021-2022, la lettre de cadrage soutient aussi <>, que le gouvernement table sur un taux de pression fiscale de <> ; <>.

Le gouvernement Henry, dans <>, de <> a contenir, a evoque dans cette lettre de cadrage, des grands chantiers de reformes a attaquer pour renouer avec la croissance et l’urgence, de degager les <> pour : ameliorer la gouvernance (juridique et politique), de garantir un climat politique et securitaire sereins pour faciliter la tenue d’une consultation populaire en vue de l’adoption des modifications a introduire dans la constitution et l’organisation des prochaines elections en vue du renouvellement du personnel politique.

3 milliards de gourdes pour un programme de protection sociale

La lettre de cadrage a evoque les 10 milliards de gourdes sur quatre ans pour financer le Plan de Relevement Integre de la Peninsule du Sud (PRIPS) annonce lors de la conference des bailleurs, et surtout annonce que pour <>.

Avec ces 3 milliards de gourdes, le gouvernement prevoit <>.

Le gouvernement a negocie un programme avec le FMI

<>, a annonce le Premier ministre Ariel Henry dans cette lettre de cadrage.

<>, selon la lettre de cadrage du Premier ministre Ariel Henry qui a egrene les autres reformes que le gouvernement se propose de conduire ou, pour certains, les conditionnalites de ce programme signe avec le FMI.

Plan d’elimination progressive de la subvention des produits petroliers

En plus des autres mesures et reformes en cours, le gouvernement entend avancer dans le sens <> a travers : la reduction du financement de la BRH par rapport a son niveau de l’exercice fiscal precedent en vue de contenir l’inflation ; le renforcement des mesures de gestion de la politique de change. Sur le front du renforcement des mesures de mobilisation des ressources fiscales, la lettre de cadrage a fait etat de <>.

Des mesures annoncees

La lettre de cadrage a annonce le << renforcement du couloir securitaire pour le transport des marchandises en provenance de la douane de Port-au-Prince ;des consultations aupres des acteurs de la Societe civile sur le premier Code fiscal haitien (CFH) integrant le Code General des Impots (CGI) et le Livre des Procedures Fiscales (LPF) dont la mise en oeuvre est prevue a

Partir de l’exercice fiscal 2024-2025.

Sur le plan fiscal, peut-on lire dans cette lettre de cadrage, il est prevu une extension du Revenue Management System (RMS) au niveau des bureaux de la DGI ; la poursuite de la mise en oeuvre progressive du Plan de rationalisation des depenses fiscales (PRDF); le renforcement des dispositifs informatiques des regies financieres (AGD-DGI-Tresor) pour accroitre l’echange d’informations; le renforcement des structures pour une meilleure perception des droits de douane; le suivi de l’accord d’echanges d’information entre les autorites douanieres de la Republique dominicaine et d’Haiti pour lutter contre la contrebande ; l’acceleration du processus de partage d’informations entre la DGI et l’Office national d’identification (ONI) pour l’identification des contribuables; le renforcement du mecanisme de suivi pour le versement des creances des organismes autonomes au Tresor public.

Gouvernance et passation de marches publics

La lettre de cadrage a fait etat du renforcement de la gouvernance et du climat securitaire dans le pays, du renforcement des procedures d’octroi des Marches publics dans le cadre de l’attribution des contrats de marches publics; de la mise en oeuvre du decret etablissant l’obligation de presenter les informations permettant d’identifier les beneficiaires effectifs des Marches publics et des concessions, et de l’arrete fixant les seuils de passation des marches publics en dessous des seuils d’intervention de la Commission nationale des marches publics (CNMP).

Reddition de comptes : l’audit covid-19 attendu

La lettre de cadrage a evoque comme objectif la << finalisation et publication par la Cour superieure des comptes et du Contentieux administratif (CSCCA) du Rapport de l'audit des depenses Covid-19; le renforcement de la capacite operationnelle des forces de l'ordre pour lutter contre le banditisme et la proliferation des gangs armes; le renforcement de la capacite de l'Administration generale des douanes (AGD) a travers l'acquisition d'equipements modernes, de maniere a freiner l'importation illegale des armes a feu et de munitions sur le territoire.

Maitrise de la masse salariale : 1 nomination pour 2 cessations

La lettre de cadrage fait egalement etat de la maitrise de la masse salariale a travers, d’une part le programme de depart a la retraite volontaire qui s’inscrit dans un contexte de rationalisation et de rajeunissement de la fonction publique et d’autre part, des recrutements limites (1 nomination pour 2 cessation), un autre objectif, ainsi que le renforcement de l’application du visa prealable en vue de la prevention des risques budgetaires ainsi que l’amelioration de la qualite de la comptabilite budgetaire.

L’exercice fiscal 2021-2022 a debute sur fond de crises diverses affectant d’emblee le deroulement des activites economiques. En plus des contrecoups de la fin de l’exercice precedent, le contexte d’incertitude qui regne dans le pays depuis les trois dernieres annees s’est aggrave, notamment avec l’accentuation, au tout debut de l’annee budgetaire 2022, des difficultes d’approvisionnement du marche interieur en carburants, la recrudescence et l’intensification de la violence liee aux gangs, la remontee des cas d’enlevements et de sequestration contre rancon, affaiblissant ainsi les cadres de politique economique alors que les conditions sociales et economiques se sont deteriorees pour atteindre un niveau inquietant. La combinaison de ces evenements malheureux a provoque ainsi, au cours des deux premiers mois de l’annee budgetaire, une hausse spectaculaire des prix des produits de premiere necessite et d’autres produits de consommation courante, le ralentissement des activites economiques notamment au niveau du secteur tertiaire et de la sous- traitance, des difficultes d’acces aux bureaux de la Douane de Port-au-Prince, et l’impossibilite pour la Direction generale des impots (DGI) d’effectuer les controles de routine, selon cette lettre de cadrage.

Des chocs externes ont aussi affecte le deroulement de l’exercice fiscal 2021-2022:

la flambee des prix des produits de base sur le marche international et les recents conflits en Europe de l’Est opposant la Russie a l’Ukraine en sont les principaux.

Inflation et baisse des transferts

En effet, au mois de janvier 2022, l’inflation, en Haiti, a atteint 24% en glissement annuel, avec une poussee au niveau de la variation des prix des produits importes qui est de 33% contre 19.1% pour celle des produits locaux. Les flux de transferts prives sans contrepartie recus de la diaspora haitienne ont augmente a un rythme nettement plus faible, en glissement annuel, soit une hausse de 3% sur les quatre premiers mois de l’exercice fiscal 2021-2022 contre 36% pour la periode precedente, a indique cette lettre de cadrage. Depuis le 24 fevrier dernier, date du declenchement de la guerre entre l’Ukraine et la Russie, les marches des matieres premieres du monde entier ont ete secoues sachant que ces deux economies sont de grands exportateurs de produits tels que le ble et les cereales, le petrole, et le gaz naturel. Cette situation, qualifiee d’intenable par de nombreux Etats fragiles, est susceptible de provoquer une contraction des transferts de la diaspora d’ici la fin de l’exercice fiscal et aussi d’eroder davantage le pouvoir d’achat de la population dont plus d’un tiers se trouve en situation d’insecurite alimentaire, peut-on lire dans cette lettre de cadrage qui est assez optimiste.

Roberson Alphonse