Le gouvernement signe avec l’UE une convention de financement de 18 millions d’euros du programme « Education pour vivre ensemble »

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Le gouvernement signe avec l’UE une convention de financement de 18 millions d’euros du programme « Education pour vivre ensemble »

Le ministre haïtien de l’Economie et des Finances, Michel Patrick Boisvert, et l’ambassadeur de l’Union européenne en Haïti, Stefano Gatto, ont procédé ce mardi 12 décembre, en présence du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle,Nesmy Manigat, et de l’ancien ministre des affaires sociales et du travail et l’actuel Ordonnateur National, Charles Jean Jacques à la signature d’une convention de financement de 18 millions d’euros du programme « Education pour vivre ensemble ».

Ce financement servira à renforcer la gouvernance et le pilotage du système éducatif, améliorer l’accès à l’éducation inclusive dans les zones affectées par le séisme et l’offre de qualité de la Formation technique et professionnelle en cohérence avec les besoins de l’économie haïtienne, selon le MENFP.

Le programme « Education pour vivre ensemble » sera implanté dans le Grand Sud, région fréquemment affectée pars les cataclysmes naturels, et dans le Nord-Est d’Haïti, département de forte potentialité de croissance économique. Il va toucher plus de 300 mille élèves a fait savoir le titulaire du MENFP, Nesmy Manigat.

Il voit également dans ce programme une initiative renforcée du gouvernement pour appuyer la reconstruction du secteur de l’éducation dans la péninsule Sud trop fréquemment et lourdement affectée par les tremblements de terre et le déchainement des tempêtes tropicales.

Au-delà de la construction de bâtiments scolaires dans les zones priorisées, le Programme « Education pour vivre ensemble » envisage de fournir un appui au ministère de l’Education nationale en vue de renforcer le Système d’information et de gestion de l’éducation (SIGE) à travers la constitution de trois registres majeurs en matière d’administration du corps scolaire.

Aussi, la troisième composante de ce programme, avec un focus sur les départements du Nord-Est, tient compte du volet de la formation technique et professionnelle avec un soutien qui sera dirigé vers des partenaires locaux évoluant dans ce sous-secteur éducatif.

A lire aussi :

UWC Haïti lance un programme de bourses d’études internationales pour les étudiants haïtiens