Le ministère de l’Intérieur attaqué mais n’a pas été incendié

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Des gangs ont attaqué le ministère de l’intérieur mais le bâtiment est hors de danger.

Des gangs armés qui veulent s’emparer du commissariat de Port-au-Prince et de la base de l’UDMO ont attaqué, le vendredi 8 mars dans la soirée, le ministère de l’Intérieur, logé au Champ de Mars à proximité de la Cour de Cassation. Si des informations rapportées dans la nuit du 8 mars ont laissé croire que le bâtiment a été incendié, notre reporter Maxime Louissaint qui était sur place ce samedi matin a seulement constaté des impacts de balles sur le bâtiment logeant le ministère.

https://x.com/juno7/status/1766476432539078781?s=46&t=3OtVsv_yEcxXHBJgrSLi1g

“le ministère n’est pas incendié mais une partie a été attaquée parce que nous remarquons des impacts de balles devant le Ministère de l’intérieur. Au moins deux véhicules au niveau du garage est incendié et les hommes armés ont tenté d’incendier une génératrice qui se trouve à l’intérieur dudit ministère”, nous a expliqué Maxime Louissaint.

Depuis vendredi dans l’après-midi jusqu’à la tombée de la nuit, des hommes lourdement armés ont tenté de contrôler plusieurs institutions stratégiques au niveau du Champ de Mars dont la base UDMO, le commissariat de Port-au-Prince, la DDO et le Palais national.

Cette situation avait poussé les policiers à affronter les malfrats qui sèment la terreur depuis la semaine dernière au niveau de la région métropolitaine de Port-au-Prince.

A lire aussi :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce samedi 9 Mars 2024