Le miracle du Sommet des Am?riques aura-t-il lieu ?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Ha?ti est au sommet des Am?riques. Une fois de plus. Depuis le lancement de cette initiative, Ha?ti y participe, quand il est invit?, en rasant les murs.

Nous avons toujours des linges sales dans nos bagages, des ?chos de querelles de famille qui nous courent apr?s ou des probl?mes de gouvernance quand ce n’est pas la cessation de l’ordre d?mocratique qui nous emp?che de bomber le torse. Le pays a toujours dans son d?cors une crise ?lectorale non r?solue ou un pr?sident mal ?lu. Ha?ti est l? sans ?tre l?, ? chaque fois.

Cette ann?e encore, pour la 9e ?dition, c’est un gouvernement sans l?gitimit? d?mocratique qui repr?sente le pays. Le premier ministre Ariel Henry n’a ni date des prochaines ?lections ? annoncer, m?me pas un accord avec l’opposition pour d?cider de la feuille de route pour les prochains mois.

Le cartable qui contient les probl?mes d’Ha?ti est ob?se. Il d?borde. La s?bile qui attend les promesses et annonces de la communaut? internationale est profonde et vide.

Pour ne rien arranger, Ha?ti n’a plus de porte-voix pour plaider sa cause. Il doit se remettre tout entier au bon vouloir de l’administration Biden.

Invit? pour faire le nombre sur la photo de famille, Ha?ti n’a plus d’appuis certains au sein du Black Caucus. Wyclef Jean se tait. Edwige Danticat n’est pas audible sur le cas Ha?ti. Dany Laferri?re n’a pas voix au chapitre aux USA. Micha?lle Jean est hors jeu depuis son passage ? la t?te de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Ni les d?mocrates ni les r?publicains ne sont chauds ? endosser le dossier Ha?ti, pour le moment.

Pour booster le sujet Ha?ti, il n’y a pas d’artiste, de chanteur ou de sportif pr?pond?rant. Pas une voix forte.

L’opposition Montana n’a pas de leader. Les anciens opposants sont dans le gouvernement Henry.

Il n’y a pas de candidat ? la pr?sidence avec une aura internationale suffisante pour r?clamer un appui, des r?formes ou des ?lections.

Ceux qui pourraient pr?tendre ? ce titre ont beaucoup de raison de se taire et de se faire oublier.

Les intellectuels, universitaires, membres de la soci?t? ne font pas le poids.

Il ne reste que le chef du gouvernement, le Dr Ariel Henry. Il d?couvre la grande sc?ne internationale ? l’occasion de ce Sommet.

Seul le pr?sident dominicain, Luis Abinader, se fait le porte-parole non officiel de la cause ha?tienne.

Il demande de ne pas oublier le dossier Ha?ti et les probl?mes de son plus proche voisin qui finissent toujours par traverser la fronti?re qui d?partage les deux pays de l’Ile.

Le s?nateur Marco Rubio de Floride ? lui aussi appel? ? ne pas oublier Ha?ti. Cela fait peu pour un pays qui est en passe d’?tre englouti.

Ha?ti a besoin de milliards, d’assistance pour juguler les probl?mes s?curitaires, ?conomiques, migratoires et un bon wake-up call. Et d’alli?s.

D’o? viendra le miracle ? Attendons voir.