Le MSPP propose une prime de 15 000 gourdes aux grevistes

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<>, a affirme d’entree de jeu le directeur general du ministere de la Sante publique. Cependant, le Dr Laure Adrien a declare, lundi matin, sur radio Magik 9 que le ministere a fait une autre proposition aux grevistes. Le budget du MSPP ne permettra pas de payer aux plus de 14 000 employes leur salaire mensuel et une carte de debit qui fait aussi partie de leurs revendications, a-t-il fait savoir.

<>, a avance le Dr Adrien, se gardant de reveler la nature de cette proposition, disant attendre la reponse des responsables de syndicats des hopitaux publics.

Contactes lundi apres-midi par Le Nouvelliste, la presidente du syndicat de l’Hopital general, Evelyne Fremont, et le president de la Federation des syndicats dans les hopitaux publics, Milot Levy Felix, ont confie au journal que le ministere leur a propose une prime de 15 000 gourdes qui represente trois mois sur la carte de debit.

<>, a confie au Nouvelliste Evelyne Fremont, presidente du syndicat de l’hopital general. La syndicaliste exige 40 000 gourdes sur la carte de debit pour la reprise des activites dans les hopitaux en attendant une augmentation salariale.

Si le ministere de la Sante publique ne peut pas se prononcer seul sur l’augmentation salariale, le Dr Adrien a toutefois indique que les revendications des grevistes ont ete acheminees au plus haut niveau de l’Etat. Selon le DG du ministere de la Sante publique, le ministere a fait tout ce qui etait en son pouvoir pour permettre la reprise des activites dans les hopitaux publics.

<>, a tance le Dr Laure Adrien.

<>, a-t-il ajoute.


<>, a rapporte le Dr Adrien.

<>, a confie au Nouvelliste le directeur general du MSPP.


<>, a explique au journal le Dr Adrien.

Reagissant aux denonciations d’equipements voles dans certains hopitaux, Laure Adrien a reconnu que la pratique de materiel et equipements perdus ou disparus dans les hopitaux publics existe bel et bien.

Le DG du ministere de la Sante publique a souligne que si certaines des revendications des grevistes peuvent etre abordees dans le court terme ou dans l’immediat, d’autres ne le sont pas. <>, a-t-il declare.

En attendant la reponse des grevistes sur la proposition du MSPP, le Dr Adrien a declare : <>