Le Palais de justice envahi et contr?l? par le gang de Village-de-Dieu

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

? la place des juges et des avocats, ce sont les bandits de Village-de-Dieu qui font la loi au Palais de justice. Ils contr?lent tout. Pi?ces ? conviction, corps du d?lit, d?cisions de justice, ordonnances, requ?tes… Le coeur et les archives de la justice ha?tienne sont contr?l?s par ce groupe arm?. Embarrass?es par cette situation, des sources gouvernementales ont confirm? mardi au journal qu’effectivement le Palais de justice est contr?l? par des bandits. Elles n’?taient pas en mesure de dire quand la police allait en reprendre le contr?le.

Dans un communiqu? publi? mardi, l’Association nationale des magistrats ha?tiens (ANAMAH), s’est dit ?tre inqui?te, mais pas surprise du fait que le tribunal de premi?re instance de Port-au-Prince ait ?t? prise d’assaut par des bandits.

<>, a critiqu? cette association de juges.

L’association dit prendre acte que plusieurs minist?res ont des annexes dans plus de quatre adresses diff?rentes dans la zone m?tropolitaine alors que le minist?re de la Justice ne parvient pas ? trouver, depuis quatre ans, un espace pour loger le TPI de la plus grande juridiction de la R?publique.

<>, a d?nonc? l’ANAMAH, qui se demande, perplexe pourquoi les autorit?s judiciaires obligent la DCPJ ? garder secr?tement ledit rapport. <>, a demand? l’ANAMAH dans le communiqu?.

Elle rappelle que l’absence de sanctions dans tout pays favorise la corruption et renforce la criminalit?. Elle exhorte les autorit?s ? prendre toutes les mesures n?cessaires pour rendre fonctionnelle la juridiction de Port -au-Prince tout en exigeant du d?canat et du parquet un rapport d?taill? des diff?rents dossiers, pi?ces ? convictions et corps du d?lit emport?s par les bandits.

Pour sa part, la Fondation Je klere (FJKL) indique que <>

<>, a d?taill? la FJKL dans un communiqu?.

Selon un bilan provisoire publi? par la FJKL sur l’attaque du gang de Village-de-Dieu, il y a eu un bless? par balle ; sept v?hicules emport?s par les bandits, dont deux appartenant au parquet de Port-au-Prince ; deux ? la PNH et les autres appartenant ? des magistrats. <>, a rapport? la FJKL.

Ni le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, ni le doyen du tribunal de premi?re instance de Port-au-Prince n’ont pip? mot sur la situation au Palais de justice. Le Nouvelliste n’a pas pu non plus entrer en contact avec eux malgr? de nombreuses tentatives.