Le parti du président Abinader en pole position pour remporter la majorité des municipalités dominicaines y compris la capitale

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Le parti du président Abinader en pole position pour remporter la majorité des municipalités dominicaines et peur conserver la capitale.

Le Parti Révolutionnaire Moderne (PRM) de l’actuel président Luis Abinader, selon les résultats préliminaires des élections locales du dimanche 18 février est ballotage favorable pour conserver la mairie de la capitale et progresse dans la majorité des 158 municipalités, y compris les villes de Santiago et Santo Domingo Este.

Dans la capitale, la maire Carolina Mejía, du PRM, est en tête des voix devant Domingo Contreras, du Parti de Libération Dominicaine (PLD) et de l’alliance d’opposition Rescate RD. À Santiago, Ulises Rodríguez, du PRM, obtient est devant Víctor Fadul, du PLD et de l’alliance Rescate RD. Le PLD perd ainsi la mairie de Santiago, qui était aux mains du désormais candidat à la présidentielle, Abel Martínez.

Le PRM surpasse également largement ses rivaux à Santo Domingo Este, où il a comme candidat le pasteur évangélique Dio Astacio, qui est suivi des candidats du PLD, Luis Alberto Tejeda, celui de la Force populaire, Julio Romero. Dans une autre municipalité de grande importance, Santo Domingo Norte, actuellement dirigée par Carlos Guzmán, de la Force populaire d’opposition de l’ancien président dominicain Leonel Fernández, la représentante Betty Gerónimo, du PRM, est en tête du scrutin tandis que l’actuel maire est en deuxième place.

Selon l’agence EFE, la mission d’observation de l’Organisation des États américains (OEA), dirigée par l’ancien ministre paraguayen des Affaires étrangères, Eladio Loizaga, a souligné une journée de scrutin normal. Tandis que Participation citoyenne, la section dominicaine de Transparency International, a dénoncé des actes de prosélytisme dans ou autour des centres de vote et l’achat et la vente de votes, comme entre autres irrégularités qui, cependant, « ne remettent pas en question la qualité du processus électoral ni la légitimité des résultats » des élections municipales.

A lire aussi :

Marigot: venus assister à un enterrement, 16 des 17 membres d’une famille sont morts dans des circonstances troublantes