Les chanceliers haïtien et dominicain ont repris le dialogue autour du canal sur la rivière Massacre

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Les ministres des affaires étrangères d’Haïti et de la République dominicaine ont repris les discussions autour de la construction du canal sur la rivière Massacre.

Le ministère des Affaires Étrangères a annoncé, dans un communiqué publié le jeudi 11 janvier, que les 9 et 10 janvier 2024, deux délégations conduites respectivement par le chancelier haïtien et dominicain Jean-Victor GENEUS et Roberto ALVAREZ, se sont “réunies, de bonne foi,” à Washington, au siège de l’Organisation des Etats Américains (OEA), en vue de réinitier le dialogue sur le différend concernant la construction du canal de Pittobert et l’utilisation des ressources en eau de la rivière Massacre/Dajabon.

Les deux délégations ont échangé leurs points de vue sur le dossier et ont exploré différentes options visant à parvenir à une solution juste, équitable et raisonnable, conformément aux prescrits du Traité de Paix, d’Amitié et d’Arbitrage du 20 février 1929 et du droit international régissant la matière, soutient le communiqué.

“Les deux Parties ont convenu de la nécessité de réaliser des études techniques avec le soutien d’une institution internationale qualifiée, sélectionnée d’un commun accord, afin de déterminer la réalité hydrologique, environnementale et sociale du bassin de la rivière Massacre/Dajabon tant du côté oriental dominicain que du côté haïtien”, a indiqué le MAE.

Les discussions qui ont également porté sur d’autres thèmes de l’agenda binational, comme la migration, le commerce et la sécurité transfrontalière, se sont déroulées de manière constructive. Les deux Parties ont décidé de poursuivre le dialogue à la plus prochaine occasion.

A lire aussi :

Haïti veut inscrire “Bois Caïman” parmi les lieux liés à l’histoire et à la mémoire de l’esclavage de l’UNESCO