Les fêtes de Noël se préparent avec l’inflation en toile de fond

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

À l’approche des fêtes de fin d’année, les Guadeloupéens font leurs préparatifs selon leur budget, sous l’influence de l’inflation qui sévit depuis plusieurs mois.

Avec la hausse des prix généralisée qui sévit
depuis plusieurs mois, les ménages guadeloupéens se sont retrouvés
contraints d’adapter leur budget quant aux préparatifs des fêtes de
Noël cette année. Cela s’est forcément constaté dans des magasins
spécialisés dans la décoration d’intérieur et les jeux et
jouets.

Des décorations de Noël répondant au budget
des ménages

Certains clients fréquentant le magasin Gifi de
Dothémare, aux Abymes, ont des avis partagés concernant l’achat des
décorations pour leurs maisons et du sapin. Mathilde Dujardin et sa
fille Véronique Schell, résidentes du Moule, n’envisagent pas
vraiment d’en acheter cette année, « parce que c’est très
cher », avouent-elles. Les deux femmes estiment leur budget
moyen différemment : « On va mettre 100 euros » pour la
fille, tandis que la mère estime que « 30 euros ça
suffit ». Mais elles comptent néanmoins se faire plaisir,
puisqu’elles désirent acheter « des guirlandes, surtout pour
illuminer l’extérieur de leur maison ». De son côté, Rodrigue
Valmar, âgé de 62 ans, s’est rendu dans le magasin avec sa femme
pour acheter de quoi embellir leur domicile pour les fêtes de fin
d’année. Mais avec l’inflation qui influence
« forcément » son budget, il avoue que « de toute
façon, on vise le prix le plus bas ». Il estime leur budget
moyen entre « une quarantaine et une cinquantaine
d’euros ». Concernant les articles que lui et sa conjointe
comptent acheter ce sont « des boules, des guirlandes, des
pendentifs, je pense que c’est le gros »,
avoue-t-il. 

Les jeux et jouets également

Le secteur des jeux et jouets n’est pas épargné
par l’inflation. Cela se ressent sur le moral des clients des
magasins JouéClub de Dothémare et de Destreland (Baie-Mahault). Ils
comptent toutefois acheter des cadeaux pour Noël, la fête familiale
par excellence. Pour Laurence, jeune femme de 36 ans, « cela
ne va pas m’empêcher d’ac

NewsAmericasNow.com