Les plus pauvres paieront au prix fort l’effet balan?oire du taux de change, selon Thomas Lalime

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’?conomiste Thomas Lalime, r?agissant aux d?clarations de Jean Baden Dubois, gouverneur de la banque centrale, annon?ant que de l’ordre sera mis sur le march? des changes afin de rapprocher les taux du secteur informel de celui du formel, a exprim? des doutes sur la disponibilit? du dollar sur le march? des changes. <>, a d?clar? l’?conomiste sur Magik 9 le mardi 23 ao?t 2022.

Pour ce qui est de la liquidit? du billet vert, une baisse de 3 % du volume de transferts sans contrepartie vers Ha?ti est observ?e, ? cause de la migration d’Ha?ti vers la R?publique dominicaine et de la hausse de l’inflation qui, en juin, a d?pass? 9 %, selon Jean Baden Dubois, en conf?rence de presse le lundi 22 ao?t 2022. Il faut ajouter ? cette r?alit?, les d?faillances structurelles de l’?conomie qui n’exporte pas assez et qui ne g?n?re pas suffisamment de devises.

<< Il faut des mesures salutaires mais impopulaires pour produire. L'augmentation de l'offre de dollars doit passer par l'exportation, le tourisme, la diaspora ha?tienne. <>, avait plaid? le gouverneur de la banque centrale, Jean Baden Dubois.

Pour Thomas Lalime, l’effet balan?oire sur le march? des changes est une porte ouverte ? la sp?culation. Dans son intervention ? l’?mission Panel Magik, l’?conomiste a mis l’accent sur le caract?re dangereux de la chute brutale du taux de change. <>, a expliqu? le Dr Lalime, qui croit que c’est exactement sur ce type de d?sordre que la banque centrale doit agir. Selon l’?conomiste le plus grand perdant, la plus grande victime des pertes de change provoqu?es par l’effet balan?oire sur le march? des changes sera toujours les plus pauvres.

Selon Lalime, il est de la responsabilit? de la banque centrale de prendre des mesures pour r?guler les op?rations de changes dans le secteur informel. Le vice-gouverneur de la BRH, Georges Henry Fils, a reconnu, hier, que des mesures prises par la BRH peuvent avoir ?t? contourn?es par ces op?rateurs de l’informel qui sont motiv?s par le profit. <>, a fait savoir le vice-gouverneur qui a ?voqu? la prise d’autres mesures. <>, a indiqu? Thomas Lalime.

Sur le plan politique, la question, a constat? M. Lalime, est de savoir si l’on va dans une spirale de d?sordre ou de vagabondage. <>, a pest? l’?conomiste.

Face ? la situation ?conomique pr?caire d’Ha?ti, marqu?e par une inflation galopante, par la chert? de la vie, la population, malgr? ses griefs, ses revendications, se doit d’agir en toute s?r?nit? pour ?viter au pays de sombrer dans le chaos. Thomas Lalime rappelle que les ?pisodes de troubles n’ont jamais am?lior? le tissu productif d’Ha?ti. <>, a-t-il martel?, soulignant qu’il revient aux autorit?s de mettre de l’ordre dans le pays ? tous les niveaux.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.