Les Presses Nationales d’Haiti et Le Moniteur, deux soeurs jumelles, vieilles de plus de deux siecles

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les Presses nationales d’Haiti, conformement au decret du 4 avril 1983 portant sa reorganisation, publie dans le journal officiel de la Republique <> du jeudi 9 juin 1983, est une entreprise publique autonome, a caractere commercial, jouissant de la personnalite juridique.

Selon les articles 23 et 24 du decret du 4 avril 1983, l’institution a pour mission principale d’executer pour les services publics, les forces publiques, les organismes autonomes, les entreprises d’Etat, (…), tous types de travaux d’impression, de reliure, de brochage, de typographie, de photogravure, de lithographie, d’edition entre autres.

Article 23

Les Presses nationales d’Haiti est exclusivement chargee de l’execution des travaux des Services Publics, des differents services des Forces armees d’Haiti, des organismes autonomes et des entreprises d’Etat generalement quelconques.

Ne pourra pretendre a aucun paiement, l’imprimerie qui aura accepte d’executer un travail pour compte des services publics sus-vises, sans accord prealable avec la direction des Presses nationales d’Haiti.

Article 24

Le departement des finances et des affaires economiques et la Cour superieure des comptes et du contentieux administratif veilleront a ce que ne soit prise en consideration aucune demande de paiement presentee par un service public, un organisme autonome, une entreprise d’Etat ou un service des Forces armees d’Haiti, pour tous travaux executes par une imprimerie autre que les Presses nationales d’Haiti.

Les Presses nationales d’Haiti, selon le decret du 4 avril 1983, est geree et administree par la direction generale assistee de trois directions (technique, commerciale et affaires administratives). Ces charpentes structurelles sont, elles-memes, divisees en services et ces derniers en sections.

Elle est aussi chargee de l’impression et de la publication du journal officiel de la Republique Le Moniteur.

Il faut reconnaitre qu’en depit de nos vicissitudes, Le Moniteur, journal officiel de la Republique d’Haiti, grace a sa diffusion quasiment constante et reguliere, constitue le seul imprime ou sont publies les lois, les decrets, les ordonnances, les arretes, les circulaires, les messages du chef de l’Etat a la Nation, les proces-verbaux des seances et les resolutions du Parlement, les resultats des elections, les accords, traites et conventions, les bulletins des actes (arrets des cours et tribunaux), les decisions judiciaires et administratives, les autorisations de fonctionnement et les avis de dissolution des societes anonymes, les reconnaissances des ONG, les adoptions, les octrois de nationalite, les avis de pension civile de retraite, les brevets d’invention, les bilans des institutions financieres, les marques de fabrique et autres publications officielles.

La publication au journal officiel de la Republique, Le Moniteur, permet l’applicabilite des textes ou elle les rend opposables aux tiers, et les effets juridiques y decoulant commencent a partir de cette date.

Toute publication de texte fait foi.

A ce titre, le journal officiel de la Republique, Le Moniteur, organe de vulgarisation des decisions etatiques, constitue un outil indispensable permettant a l’Etat haitien non seulement de respecter mais aussi de garantir le droit a l’information de ses citoyennes et citoyens, en portant a leur connaissance les lois et autres textes normatifs et reglementaires regissant l’Etat et les relations avec ses propres citoyennes et citoyens, et aussi avec les autres Etats ou organismes internationaux, conformement aux prescrits constitutionnels.

Le journal officiel de la Republique, Le Moniteur, etant la seule source de legitimite, s’inscrit logiquement dans le respect du droit a l’acces a l’information dont jouissent les citoyennes et citoyens haitiens.

Pour la verite et pour l’histoire, rappelons que les ancetres de ces deux soeurs jumelles (Les Presses nationales d’Haiti et Le Moniteur), vieilles de plus de deux siecles d’existence, furent leur premiere parution, le 15 novembre 1804, dans la ville du Cap-Haitien, chez l’imprimeur Pierre Roux se situant a l’angle des Place d’Armes et d’Anjou, sous les denominations respectives de <> et <>. Ils furent crees par l’Empereur Jean Jacques-Dessalines, Fondateur de la nation haitienne.

Somme toute, ces soeurs jumelles ont subi, durant leur histoire seculaire, plusieurs appellations dont les dernieres remontent aux <> et <>.

217 Annee d’existence reelle…

39 Annee, depuis leur reorganisation, le 4 avril 1983…

A mon Ministre, Madame Emmelie Prophete Milce,

A mes Collegues DG,

A l’ensemble du personnel du Ministere de la Culture et de la communication (MCC)

Y compris celui des organismes deconcentres et autonomes,

Profitant de ce 4 avril 2022, au nom des employes des Presses nationales d’Haiti, je vous dis simplement : MERCI.

Votre serviteur

Ronald Saint Jean