Les remous de l’actualite

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Un syndicaliste assassine par balle a Croix-des-Bouquets

Christmane Dispose, syndicaliste et membre du Mouvement unifie des transporteurs haitiens (MUTH) a ete tue par balle le 11 avril 2022, a Santo (Croix-des-Bouquets). L’information a ete certifiee par Duclos Benissoit, secretaire general du MUTH, sur les ondes de radio Caraibes. La victime a ete criblee de balles devant son domicile a Santo 19, au volant de sa voiture, a detaille M. Benissoit.

Croix-des-Bouquets : deux presumes bandits tues, un autre arrete par la police

Deux presumes bandits ont ete tues, le lundi 11 avril 2022 dans des echanges de tirs avec des agents de la Police nationale d’Haiti (PNH), dans la localite de Canaan. L’un d’eux, Julien, alias Tibos, etait recherche pour viol, vol a main armee et association de malfaiteurs, tandis que l’autre, connu sous le nom de <>, faisait partie d’un gang baptise <>, indique la PNH sur sa page Facebook. L’institution policiere informe avoir interpelle Alexis Ansy, dit “Love”. Accuse de vol, ranconnage et association de malfaiteurs, ce dernier a ete place en garde a vue pour les suites necessaires.

Une conference internationale sur le financement des risques de catastrophes en Haiti

Le Premier ministre, Ariel Henry a participe, le mardi 12 avril 2022, a une conference internationale de haut niveau autour du financement des risques de catastrophes en Haiti. Cet evenement (en presentielle et par visioconference), consiste, entre autres, a orienter les politiques vers le renforcement de la resilience et la mise en place de mecanismes innovants de financement des risques de catastrophes pour les prochaines annees en Haiti, selon le chef du gouvernement. <>, a indique Ariel Henry.

Greve ce mardi des greffes dans les 18 juridictions du pays

Comme annonce la semaine ecoulee, les greffiers des 18 juridictions du pays entament un arret de travail illimite a partir du mardi 12 avril 2022. L’objectif est de continuer a revendiquer l’ajustement de leur salaire et de bonnes conditions de travail, entre autres.

L’Ecole nationale de police a celebre ses 10 ans d’existence

L’Ecole nationale de police (ENAP) a organise une ceremonie, le lundi 11 avril 2022, pour celebrer ses 10 ans d’existence. A cette activite tenue au local de l’institution, a Petion-Ville, ont pris part le directeur general de la Police nationale d’Haiti, Frantz Elbe, l’ambassadeur du Canada en Haiti, Sebastien Carriere, et le ministre de la Justice et de la Securite publique, Me Berto Dorce. Lors de son intervention, Me Dorce a fait part de la mise en oeuvre d’une loi visant a accompagner les familles des policiers victimes dans l’exercice de leurs fonctions. Pour sa part, Frantz Elbe a exprime sa satisfaction quant au bilan de l’ENAP pour ses 10 ans d’existence. Il a toutefois souligne la necessite de formation supplementaire permettant aux policiers de gerer des situations complexes, dont le trafic des personnes. Quant au diplomate canadien, il a reitere le soutien de son pays a la PNH dans la lutte contre la criminalite.

Plus de 60 migrants haitiens secourus par le garde-cote americain

Le navire Campell du garde-cote americain a prete main-forte a 65 voyageurs clandestins haitiens, le lundi 11 avril 2022. Ces compatriotes se trouvaient a bord d’un voilier surcharge, au milieu d’une mer agitee, au nord de Cuba, au niveau de l’ancien canal des Bahamas, selon les informations communiquees par les autorites americaines.

Publication recue

Le Nouvelliste a recu, le mardi 12 avril 2021, le bulletin bimensuel de la Plateforme des organisations haitiennes des droits humains (POHDH), titre <>. Ce bulletin couvrant la periode allant de janvier a mars 2022 reunit un ensemble d’articles notamment sur l’insecurite, la justice, les droits humains et la politique. Dans ce numero, le 61e, un article de 8 pages est consacre a l’enquete sur l’assassinat du president Jovenel Moise, qui pietine neuf mois apres.

Une trentaine d’agents de la DCPJ ont fui le pays suite a l’enquete sur l’assassinat de Jovenel Moise

Une trentaine d’agents de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont quitte le pays suite a l’enquete sur l’assassinat, le 7 juillet 2021, du president de la Republique, Jovenel Moise. Objets de menaces, ces policiers ont du desister, a fait savoir Pierre Esperance, directeur executif du Reseau national de defense des droits humains (RNDDH).