Les sanctions contre des membres de l’?lite politique ha?tienne expliqu?es par Samuel Madistin

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Invit? ? l’?dition du weekend de la matinale de Magik9, dimanche 6 novembre 2022, l’homme de loi Samuel Madistin a explicit? les sanctions prises par le Canada et les ?tats-Unis d’Am?rique contre des membres de l’?lite politique ha?tienne, notamment l’ancien s?nateur Youri Latortue et l’actuel pr?sident du tiers du S?nat, Joseph Lambert. En consid?rant le r?gime des sanctions de mani?re globale, Me Madistin a remont? ? la chute du mur de Berlin, qui va d?boucher sur la mondialisation des relations internationales, pour expliquer le r?gime des sanctions internationales.

Selon l’avocat, il s’agit de <>, c’est-?-dire sp?cifiques, mesurables, atteignables, r?alisables et temporaires ; il les appelle des sanctions intelligentes, cibl?es. <>, explique Me Madistin qui r?pondait aux questions de Germina Pierre Louis. <>, ajoute-t-il en pr?cisant qu’elles peuvent regrouper l’interdiction de d?placement, le gel des avoirs, etc.

N?anmoins, Samuel Madistin pr?cise que le gel des avoirs n’est pas synonyme de saisie des avoirs. Toutefois, le comportement des personnes sanctionn?es peut d?boucher sur une saisie de leurs biens.

Selon Me Madistin, les sanctions ne sont pas forc?ment des mesures judiciaires, elles peuvent prendre un caract?re politique ou administratif. <>, explique l’avocat tout en pr?cisant que ce sera diff?rent si les sanctions sont li?es ? des motifs de criminalit?.

Les personnes cibl?es par les sanctions ont droit de recours, pr?cise Me Madistin. <>, explique l’homme de loi. En ce sens, pour Samuel Madistin, la meilleure attitude ? adopter, pour les personnes sanctionn?es, c’est d’engager des professionnels ? leur d?fense.

Selon Samuel Madistin, si les institutions du pays fonctionnaient normalement, la justice ha?tienne aurait pu intervenir. <>, affirme Me Madistin.

Quoi qu’il en soit, selon l’avocat, gr?ce ? ces sanctions, il peut y avoir moins d’argents sales dans les prochaines ?lections. Il y a aussi la chance que plus de gens cr?dibles soient ?lus. <>, dit-il en pr?cisant que ce type de sanctions vise fondamentalement ? prot?ger la communaut? internationale contre l’?conomie criminelle.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.