Les signataires de l’accord de la Primature veulent aider Ariel Henry a mettre le document en application

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Environ deux mois apres la signature de l’accord du 11 septembre signe entre le Premier ministre et des organisations politiques et de la societe civile, Ariel Henry peine a mettre le document en application, lequel prevoit d’abord la formation d’un nouveau cabinet ministeriel. Les signataires du document ont forme un comite de neuf membres pour aider le chef de la Primature a appliquer l’accord…

Depuis son installation le 20 juillet dernier a la tete de la Primature, le Premier ministre et son gouvernement ne gerent quasiment rien. Ariel Henry n’a encore apporte aucune solution aux multiples problemes que lui a legues le feu president Jovenel Moise. L’accord politique sur lequel misait le chef de la Primature pour diriger le pays peine a entrer en application environ deux mois apres sa signature.

Les signataires de cet accord estiment que la solution aux problemes actuels du pays doit passer par l’application du document. C’est pourquoi ils ont mis en place un comite de neuf membres pour aider Ariel Henry a appliquer le document.

Ce comite est compose, entre autres, de Axene Joseph, Edmonde Supplice Beauzile, Rosemila Petit-Frere, Sorel Jacinthe, Andalas Mertilus, Jean Tholbert Alexis. <>, a rapporte au Nouvelliste Me Andre Michel, porte-parole du Secteur democratique et populaire.

Les membres du comite avaient rencontre le Premier ministre Henry le dimanche 31 octobre dernier. <>, a ajoute le porte-parole du Secteur democratique.

<>, a-t-il ajoute.

La presidente du Parti Fusion, signataire de l’accord du 11 septembre, a souligne pour sa part que le chef du gouvernement a pris des engagements de former un nouveau cabinet ministeriel au plus vite. <>, a-t-elle precise.

Depuis son installation a la Primature le 20 juillet dernier, Ariel Henry a toutes les peines du monde a diriger le pays. Huit jours apres l’adresse a la nation pour annoncer des solutions a la penurie de carburant qui paralyse le pays, rien n’a change. Le gang arme G9 empeche toujours le fonctionnement du terminal petrolier a Varreux. Les gangs de Martissant ont cette semaine kidnappe quatre transporteurs de produits petroliers et leur personnel de soutien, detourne sept camions-citernes. La penurie de carburant persiste…