L’heritage du Dr Henri R. Ford perdure a l’hopital Bernard Mevs, selon les docteurs Bitar

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Voila quelques annees depuis que le doyen de la faculte de medecine de l’Universite de Miami, le Dr Henri R. Ford, qui savait venir en Haiti deux fois par annee pour operer les cas de chirurgie pediatrique, n’a pas foule le sol haitien.

Insecurite, interdiction de voyager du departement d’Etat des Etats-Unis d’Amerique, le Covid-19, entre autres difficultes, le Dr Henri R. Ford est contraint de rester chez lui. En Haiti, son absence ne passe pas inapercue a l’hopital Bernard Mevs.

<>, lachent les deux jumeaux qui dirigent l’hopital Bernard Mevs, les docteurs Jerry et Narlon Bitar, en debut de l’entrevue avant d’ajouter qu’ils ne sont pas surpris de voir le Dr Henri R. Ford gravir les echelons aux Etats- Unis d’Amerique.

Dans la foulee, ils avouent avoir compris egalement les raisons de son absence en Haiti ces dernieres annees. Pour eux, “Le plus important, c’est qu’il a laisse un heritage a Bernard Mevs. Un heritage qui perdure.”

Les Drs Bitar confient egalement que le passage du Dr Henri R. Ford a l’hopital Bernard Mevs est tout simplement revolutionnaire. Il a change beaucoup de choses.

<>, ont confie les Drs Bitar, qui ne cessent d’acclamer la facon dont le Dr Ford avait insiste des le debut sur l’excellence dans tous les aspects de la vie d’un professionnel.

Se servant de cette excellence erigee en mantra a l’hopital Bernard Mevs, tout le staff est entraine a prendre en charge les cas de chirurgie pediatrique.

Le Dr Henri R. Ford, c’est aussi cette capacite a faire grandir ceux qui travaillent avec lui.

<>, a unanimement reconnu le staff de l’hopital Bernard Mevs.

L’infirmiere Michelle Barjon Simon, chef du bloc operatoire a l’hopital Bernard Mevs, a fait un survol sur le parcours academique du Dr Ford avant de louer les qualites d’un medecin hors pair.

De l’ecole Republique du Liberia chez les freres du Sacre-Coeur de l’Impasse Lavaud au Petit seminaire College St Martial jusqu’a Harvard Medical School, le parcours d’excellence de Ford pourrait faire croire qu’il etait destine a cette prestigieuse carriere. Cependant, Miss Michelle Barjon Simon qui connait le milieu medical americain, pense qu’il a du surmonter beaucoup d’epreuves pour y parvenir.

<>

A l’hopital Bernard Mevs, Miss Michelle Barjon Simon estime que tout le monde aime le Dr Henri Ford.

<>, a poursuivi Mme Simon, qui tenait aussi a attirer l’attention sur le nouveau poste du Dr Ford.

<>