L’h?pital g?n?ral : de la n?cessit? d’un miracle en 2023

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Depuis tant?t 6 ans, chaque ann?e, les autorit?s sanitaires et l’agence fran?aise du d?veloppement annoncent une nouvelle date pour l’inauguration de l’h?pital de l’Universit? d’?tat d’Ha?ti. Report?e puis reprogramm?e ? chaque fois, la finalisation des travaux se heurte ? la situation sociopolitique avec les ?pisodes de “peyi l?k” d’une part, et la recherche de fonds suppl?mentaires d’autre part.

Entre-temps, des milliers de patients continuent de fr?quenter ce centre hospitalier dont les conditions se d?gradent un peu plus chaque jour et cela fait 13 ans depuis qu’autorit?s locales et partenaires internationaux cherchent la bonne formule pour faire sortir de terre ce nouveau b?timent.

Quid de la commission de gouvernance?

? l’initiative du minist?re de la Sant? publique et de la Population, une commission de 12 membres a ?t? cr??e le mercredi 13 juillet 2022. <>, pouvait-on lire dans un communiqu? du gouvernement.

Le ministre de la Sant? publique et de la Population, le Dr Alex Larsen, en premi?re ligne ? l’investiture de cette commission, avait fait remarquer que <>.

Le communiqu? qui avait pr?c?d? l’investiture de cette commission avait soulign? que “dans le cadre de la reprise sous peu des travaux de construction de l’HUEH suite aux diff?rentes n?gociations entre l’UTE et la firme GISH devant d?boucher sur la signature des avenants 3 et 4 du contrat, il s’av?re, de ce fait, imp?rieux de proc?der parall?lement ? la mise en place d’une structure intitul?e Commission d’organisation et de gouvernance de l’H?pital de l’Universit? d’Etat d’Ha?ti (COG-HUEH). COG-HUEH travaillera conjointement avec le comit? de pilotage (incluant les diff?rentes parties prenantes cl?s : Etat Ha?tien-Bailleurs de Fonds – Soci?t? Civile) dont la mission sera de s’assurer du suivi et de l’?volution des travaux d’ach?vement et de la disponibilit? des fonds pour le nouvel h?pital. Il est ? rappeler que la cr?ation de ces 2 structures fait partie des conditionnalit?s requises par les bailleurs de fonds pour le d?caissement de fonds restants.”

Contact? par Le Nouvelliste, le pr?sident de cette commission, le Dr Hans Larsen, ?gr?ne tel un chapelet la longue liste des chantiers de cette commission qui est appel?e ? r?soudre la majorit? des probl?mes soulev?s ces derni?res ann?es.

“La commission a eu une derni?re rencontre au mois de d?cembre. Pour l’instant, nous attendons un expert de Expertise France sp?cialis? dans la gestion hospitali?re. Le niveau d’expertise exig? n’est pas disponible en Ha?ti en mati?re de gestion hospitali?re”, insiste le Dr Hans Larsen.

En plus du volet gestion hospitali?re qui devrait permettre une passation vers les nouvelles structures en septembre 2023, le Dr Hans Larsen souligne plusieurs autres points ? aborder.

“La disponibilit? des m?decins qui doivent r?pondre ? la fois ? la mission de dispensation des soins et de la formation des r?sidents va ?tre abord?e. Les diff?rentes structures ? la t?te de l’h?pital vont ?tre r?form?es afin d’avoir la meilleure comp?tence ? chaque poste”, annonce t-il tout en faisant remarquer que m?me ce qu’on consid?re comme la “petite corruption” sera ? l’ordre du jour pour qu’enfin des soins de qualit? soit disponible dans cet h?pital au profit de la population.

Plus de 100 millions de dollars et l’attente d’un miracle

Le mercredi 7 d?cembre 2022, l’Agence fran?aise de d?veloppement (AFD), l’US Agency for International Development (USAID), le minist?re de l’?conomie et des Finances (MEF) et le minist?re de la Sant? publique et de la Population (MSPP) ont sign? une convention de financement d’un montant de 10 millions de dollars US pour la reconstruction de l’h?pital de l’universit? d’?tat d’Ha?ti (HUEH). “Confi?e ? l’AFD par l’USAID, cette enveloppe permettra de compl?ter le plan de financement du projet de reconstruction de l’h?pital”, a ?crit l’AFD en guise de bonne nouvelle en fin 2022.

“Le co?t global de la reconstruction de l’h?pital de l’universit? d’?tat d’Ha?ti (HUEH) est ?valu? ? un peu plus de 100 millions de dollars (dont 39,4 millions d’euros octroy?s par la France, 35 millions de dollars par l’USAID et 27,2 millions de dollars par l’?tat ha?tien). Ce montant compl?mentaire de 10 millions de dollars sera d?di? exclusivement au financement des travaux de construction”, soutient l’AFD.

“? ce jour, le taux d’ach?vement du projet de reconstruction est estim? ? 90 %. Parall?lement aux travaux, l’AFD mobilise des experts en gestion et logistique hospitali?res pour pr?parer le d?m?nagement et le d?marrage des activit?s dans le nouvel h?pital, dont la remise est pr?vue pour 2023. Une fois achev?, le projet aura pour effet de mettre ? la disposition des ?quipes de l’HUEH un outil de travail moderne et adapt? ? leurs besoins, ? la fois en termes d’infrastructures, d’?quipements et de gestion. Le nouvel h?pital offrira ? la population ha?tienne un acc?s ? des soins de qualit? ? un co?t abordable et dans un environnement am?lior?”, souhaite l’agence fran?aise de d?veloppement dans une note publi?e sur son site.

Pour soutenir ces nouvelles dispositions, l’AFD est ? la recherche d’un chef de projet adjoint pour, ?crivent-ils, accompagner l’ouverture de l’HUEH.

Ce chef de projet adjoint devra accompagner l’AFD dans ces objectifs, notamment: “Reconstruire et mettre aux normes les infrastructures ; Mettre ? niveau l’?quipement des principaux services ; Effectuer une nouvelle programmation des fonctions et des services de l’HUEH ; Am?liorer le niveau des services m?dicaux et le fonctionnement de l’h?pital.”

Si l’agence fran?aise de d?veloppement de son c?t? se concentre dans toutes ses expressions publiques sur le volet reconstruction du b?timent physique, c’est le probl?me de la gestion des ressources humaines que le MSPP va devoir g?rer afin que cet h?pital puisse tenir les promesses faites tout au long de sa tr?s longue reconstruction.

“Les travailleurs de la sant? font partie des plus n?glig?s, en t?moignent les gr?ves successives du syndicat pour des salaires qui tournent autour de 10 000 gourdes par mois. Les r?sidents gagnent moins de 15 000 gourdes par mois. Vous ne pouvez pas esp?rer faire fonctionner un h?pital et avoir des soins de qualit? quand le personnel qui y travaille ne peut pas subvenir aux plus ?l?mentaires de ces besoins”, l?che un membre de la commission de gouvernance de l’HUEH sous couvert d’anonymat avant de conclure “qu’au del? des structures et fonds investis, si le probl?me de la gestion des ressources humaines de cet h?pital n’est pas bien adresser, il va falloir un miracle pour ?viter de faire de ce b?timent un nouvel ?l?phant blanc dans le milieu hospitalier.”

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.