L’hypertension arterielle, tueur silencieux

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’hypertension arterielle (HTA) est une pathologie cardiovasculaire definie par une pression arterielle trop elevee. D’une maniere scientifique, l’hypertension arterielle (HTA) se manifeste lorsque la force du sang contre les parois des vaisseaux sanguins est trop elevee. Cette force s’exprime par deux chiffres qui permettent de mesurer la tension. D’une maniere generale, une tension arterielle normale se traduit par des chiffres inferieurs ou egaux a 120/80 mais de maniere universelle, l’hypertension est presente quand les chiffres tensionnels, mesures a plusieurs reprises par un personnel medical, a des jours differents et au repos, sont superieurs ou egaux a 140/90 (14/9 en langage ordinaire).

A l’emission Sante9 du mardi 5 avril, diffusee sur Magik9, l’accent a ete mis sur la necessite du depistage systematique de l’hypertension arterielle et de son caractere chronique. On ne guerit pas de l’hypertension arterielle, qui souvent evolue de maniere insidieuse, c’est-a-dire sans que l’on ressente des symptomes, mais on la soigne pour la vie.

L’hypertension est un probleme mondial de sante publique. Un milliard de personnes souffrent d’hypertension dans le monde (40% dans les pays occidentaux et 60% dans les pays en voie de developpement) avec une nette predominance pour les personnes d’origines Afro-americaine, donc les Noirs. D’ici 2025, a cause du vieillissement de la population et de l’evolution des modes de vie qui favorisent l’obesite et la sedentarite, le monde comptera 1,5 milliard d’hypertendus.

En Haiti, les statistiques de l’hypertension arterielle demeurent alarmantes. L’hypertension arterielle est la premiere cause de mortalite chez les adultes en Haiti, selon le Ministere de la Sante Publique et de la Population (MSPP)

Selon les plus recentes donnees de la Fondation Haitienne de Diabete et de Maladies Cardiovasculaires (FHADIMAC) publiees en 2006, la prevalence de l’HTA etait de 49% pour le groupe des 25 a 39 ans et de 69% chez ceux qui ont plus de 40 ans.

Haiti a la plus forte prevalence de l’hypertension arterielle dans la Caraibe, selon Healthy Caribbean Coalition Initiatives (HCCI). 4 Haitiens sur 10 ages de 30 ans ou plus souffrent d’HTA. Selon les donnees du College haitien d’hypertension arterielle (CHH), 4 Haitiens sur 10 ages de 30 ans ou plus souffrent d’HTA. 4 Haitiens sur 10 frappes d’HTA souffrent de l’HTA maligne (chiffres tres eleves de la tension arterielle soit plus de 180/110 exposant a un plus grand risque de complications cardiovasculaires et renales) avec risque de mort subite).

Selon Handicap international, l’hypertension arterielle est la premiere cause des incapacites physiques et est la premiere cause des pathologies cardiaques en Haiti, selon le College Haitien de Medecine Interne (CHAMI).

Selon des donnees de l’Hopital de l’Universite d’Etat d’Haiti (HUEH) et de l’Hopital universitaire de Mirebalais (HUM), l’hypertension arterielle est la premiere cause de l’insuffisance renale terminale menant a la dialyse dans 48% des cas contre 8% pour le diabete. L’HTA attaque aussi les femmes enceintes et selon des chiffres collectes au centre de reference des urgences obstetricales de Medecins Sans Frontieres (MSF), elle etait la premiere cause de l’eclampsie et la pre- eclampsie, grands determinants de la mortalite maternelle en Haiti.

Dans la grande majorite des cas, l’hypertension arterielle ne provoque aucun symptome. On la decouvre au cours d’une consultation pour un tout autre motif. Elle evolue alors de facon silencieuse. L’hypertension arterielle peut neanmoins se manifester par des maux de tete, des vertiges, des bourdonnements d’oreille, des troubles de la vision ou des saignements de nez.

Dans la grande majorite 90 % des cas, l’hypertension arterielle est dite essentielle : aucune cause connue ne peut etre retrouvee dans ce cas.

Dans 10 % des cas, l’hypertension arterielle est secondaire : plusieurs causes peuvent etre a l’origine d’une hypertension tels que l’age, l’heredite, l’apport excessif de sel, la sedentarite, l’obesite ainsi que le stress. Le plus grand ennemi de l’hypertendu est le sel. Les Haitiens consomment trop de sel (du sodium), soit a peu pres 30-35 grammes par jour contre les 3 a 4 grammes recommandes par l’OPS/OMS.

Les principales complications de l’hypertension arterielle temoignent de l’effet de la pression trop elevee sur les organes. Allant des troubles de la vision comme la cecite, un accident vasculaire cerebral (Stroke), une crise cardiaque, une insuffisance renale terminale ou une eclampsie sont pour la plupart, les complications retrouvees chez un patient hypertendu.

Les mesures hygieno-dietetiques et les activites physiques contribuent a reduire considerablement la survenue de l’hypertension arterielle. Le traitement medical varie d’un patient a un autre et de la presence ou non de comorbidite. Le controle de l’hypertension arterielle peut etre atteint avec un seul ou l’association de plusieurs medicaments antihypertenseurs.

Si vous etes hypertendus, prenez regulierement vos medicaments meme si la tension parait normale par la suite (rappelez-vous que la normalisation de la tension est l’effet recherche par le traitement de l’Hypertension Arterielle).

N’oubliez surtout pas que l’HTA frappe fort et tue aux moments les plus productifs de notre vie, (40-65 ans).

De temps en temps, faites une consultation de routine chez votre medecin pour un depistage de routine car l’hypertension peut se developper sans symptomes majeurs, diminuer sur la consommation habituelle de sel, faire de l’exercice physique moderee au moins 3 fois par semaine durant 30 min, diminuer ou eviter le tabac et l’alcool.

La prevention demeure en tout lieu la meilleure alternative.

Dr Nathalie Edema.