L’inclusion financiere des MPME, un enjeu majeur dans la creation d’emplois et la croissance economique, selon Jean Baden Dubois

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Conformement a sa mission, la banque centrale est une institution qui encourage la stabilite monetaire et financiere. Cependant, cette stabilite ne sera pas possible si elle ne s’accompagne pas de la promotion de la croissance et de la creation d’emplois dans l’economie. En ce sens, la BRH a deja initie un ensemble de partenariats avec d’autres institutions publiques, privees et internationales pour le renforcement de l’ecosysteme entrepreneurial en Haiti. Car elle sait que la meilleure facon de rendre sa contribution effective par rapport aux grands defis socio-economiques est de trouver une synergie entre les differents acteurs concernes.

Pour la BRH, l’inclusion financiere des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) constitue un enjeu majeur dans la creation d’emplois et la croissance economique. Les differentes interventions de la banque centrale en faveur du secteur vont au-dela de la reglementation des institutions financieres. Dans le cadre de son agenda monetaire pour la croissance et l’emploi, programme pro-croissance, elle a entrepris un ensemble de mesures visant a reduire le deficit en inclusion financiere des MPME(s) des secteurs productifs. Ces mesures consistent, entre autres, en :

Un soutien a l’offre de credits institutionnels a travers des institutions financieres (banques commerciales, institutions financieres de developpement, etc.) ;

La mise en place de fonds de garantie de credits en partenariat avec des institutions publiques et privees ;

L’instauration de taux d’interets fixes [6 % a 7 % dans le cadre de la filiere de l’agrobusiness).

Faciliter les interactions entre l’offre et la demande pour une plus grande inclusion financiere !

En juillet 2020, suite a la presentation publique du Plan National d’Education Financiere (PNEF), la BRH a lance un concours en faveur de jeunes entrepreneurs. Environ 1700 jeunes ont repondu positivement en soumettant des concepts d’affaires. L’objectif poursuivi par une telle initiative <> est d’aider les entrepreneurs a transformer leurs idees de projet en entreprises legalement constituees. Aussi, elle vise a offrir a ces jeunes une formation et un accompagnement (coaching), de maniere a leur permettre d’ameliorer leurs competences en matiere d’economie, en comptabilite, en entreprenariat des affaires et en education financiere avant de les orienter vers le systeme financier. Une fois l’encadrement a la formalisation termine, les consultants les ont aides a ouvrir un compte bancaire au nom de l’entreprise dans une banque commerciale ou une Cooperative d’Epargne et de Credit (CEC) regulee. Une allocation ponctuelle a ete versee sur leur compte, afin de garantir le demarrage des activites de leur entreprise. Une premiere cohorte de 97 entreprises a integre l’ecosysteme entrepreneurial.

De plus, suite a un partenariat avec la Cooperation suisse, plus de 50 jeunes entreprises ont ete soutenues et grace a ce meme financement, la BRH a appuye la mise en place d’un accelerateur d’entreprises dont le promoteur est la firme COMPASS. Il vise, de facon structurelle, a encadrer un certain nombre d’entreprises, et ceci, de facon recurrente annuellement. Une premiere cohorte de vingt entreprises a ete selectionnee pour l’annee 2021. Ce groupe est aussi beneficiaire de la subvention de la Cooperation suisse dans le cadre du projet Cadre National de Financement Agricole (CNFA).

Des dates plus proches de nous !

En mai 2021, un accent particulier a ete mis sur le travail des entreprises rurales et particulierement celles dirigees par des femmes. Le support des <> a ete mis a l’honneur a travers differentes activites. Une foire artisanale, reunissant plus d’une trentaine d’entrepreneurs femmes et mettant en exergue les differentes filieres et les creneaux d’activites ou elles sont impliquees, a ete parallelement organisee pour la promotion et la vente de leurs produits. Plusieurs institutions financieres ont ete invitees a cet evenement.

C’est aussi, un moyen pour la BRH de mettre l’offre en relation avec la demande la plus lointaine.

En ce mois de fevrier 2022, la Banque de la Republique d’Haiti (BRH) s’est, une fois de plus, engagee, a cote d’autres acteurs internationaux, a la mise en place de mecanismes financiers permanents, de facon a aider plus de femmes a avoir acces, adequatement, aux produits et services financiers en lancant le Fonds de Garantie Partiel (FGPEF) comme principal levier financier pour plus de credits aux entreprises dirigees par les femmes.

Cette facilite constitue une nouvelle fenetre de financement qui sera greffee sur le mecanisme de garantie partielle deja disponible au Fonds de Developpement Industriel (FDI) pour les autres types d’entreprises.

Environ 4 000 entreprises dirigees par des femmes sont ciblees. Les premieres interventions doivent demarrer dans les trois departements touches par le tremblement de terre du mois d’aout 2021 de maniere a faciliter plus de synergie avec les autres actions visant a la relance economique dans ces departements.

Mesdames et Messieurs, l’adhesion de la BRH a cet evenement de ce matin vous prouve que l’inclusion financiere ne saurait se realiser sans l’integration financiere de tout un chacun (hommes, femmes, jeunes, universitaires, professionnels etc.) Dans une approche conceptuelle centree sur le developpement de l’humain en general.

Avec le ministere de l’Education nationale et la coordination des recteurs des Universites publiques en region, nous avons eu notre premiere reunion en vue de doter, avec l’accompagnement de l’AUF, les Universites publiques regionales de Campus Numerique Francophone et de Centre d’employabilite.

Mesdames, Messieurs, au centre de vos idees d’entreprises qui vont devenir des entreprises innovantes le capital humain a ete necessaire pour booster la creativite, vos capacites d’innovation et plus d’efficacite pour que vos projets d’entreprises soient retenus dans le cadre de ce financement.

Mes felicitations aux initiateurs de ce grand projet !

Nous savons tous combien il est difficile d’avoir des donnees fiables et recentes (definition standard, nombre d’entreprises, quantite de prets, profils, situation de credit, etc.) sur le secteur MPME en Haiti. En effet, cette situation constitue un vrai obstacle a l’inclusion des entrepreneurs. Ces difficultes ont ete amplifiees avec la crise sanitaire du Covid-19 et les recents tremblements de terre que nous avons connus.

Dans la recherche de solution a ce probleme, d’asymetrie d’informations sur le secteur, apres la realisation des enquetes nationales sur les menages (FinScope des menages en 2018), dans le cadre du partenariat pour le renforcement de l’ecosysteme entrepreneurial, avec l’USAID, les efforts se concentrent actuellement sur la constitution d’une base de donnees fiable sur le secteur des MPME (s), a partir d’une enquete nationale dite FinScope MPME.

Aussi, la BRH travaille a la mise en place d’une plateforme capable de faciliter les demandes et l’analyse des credits en temps reel, grace a l’intelligence artificielle, dans le secteur.

De telles initiatives doivent a la longue favoriser de meilleures prises de decisions dans les evaluations de credits en faveur des entreprises et des actions de politiques publiques tres ciblees.

De plus, l’agrement accorde aux etablissements de microcredit et aux institutions de microfinance ainsi que l’appui a la modernisation de certaines caisses populaires en milieu rural devront faciliter une offre de credit regule plus importante disponible pour les entrepreneurs.

Pour boucler la boucle, le projet de la gourde digitale et la circulaire 121 sur les Fintech devraient faciliter une acceleration de la transformation numerique d’un certain nombre de MPME en vue d’une plus grande exploitation des possibilites offertes par la mondialisation.

18 fevrier 2022