L’ONU renouvelle son engagement aux c?t?s d’Haiti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Cela fait un mois aujourd’hui. Dans sa r?solution 2645 du 15 juillet 2022, le Conseil de s?curit? des Nations Unies a vot? ? l’unanimit? le renouvellement du mandat du BINUH pour une dur?e d’un an.

Qu’attend le Conseil de s?curit? du BINUH ?

Les t?ches principales du BINUH sont maintenues : conseiller le gouvernement dans le renforcement de la stabilit? politique et de la bonne gouvernance et l’?pauler dans ses efforts pour organiser des ?lections, renforcer la Police nationale d’Haiti (PNH), d?velopper une approche inclusive pour r?duire la violence communautaire, lutter contre les violations des droits de l’homme, am?liorer l’administration p?nitentiaire et renforcer le secteur de la justice.

Le Conseil de s?curit? a renforc? la capacit? du BINUH dans son mandat de conseil ? la PNH, en augmentant le nombre de personnel de police et d’affaires p?nitentiaires de 30 ? 42. Il a ?galement instruit le BINUH d’assurer que la section des droits de l’Homme ait une expertise en mati?re de lutte contre la violence sexuelle et bas?e sur le genre. C’est en ce sens qu’il a charg? le BINUH, conjointement avec le Programme des Nations Unies pour le d?veloppement (PNUD), d’appuyer le gouvernement pour assurer la coordination de l’assistance internationale ? travers un Fonds commun d?di? ? la s?curit? en Ha?ti. Ce Fonds commun, nouvellement cr??, devrait permettre de renforcer les capacit?s de la PNH pour poursuivre son d?veloppement institutionnel, en ciblant des aspects cl?s de son fonctionnement, et atteindre ? terme les standards internationalement reconnus de police.

Quelles sont les attentes du Conseil de s?curit? sur le plan politique ?

Le Conseil de s?curit? a insist? sur l’urgence de parvenir, avec l’appui du BINUH, ? un accord vers un processus politique permettant l’organisation d’?lections inclusives, pacifiques, libres, justes et transparentes, d?s que les conditions de s?curit? et les pr?paratifs logistiques le permettent. Ce processus doit ?tre dirig? et pris en charge par les Ha?tiens eux-m?mes. Pour la premi?re fois, le Conseil de s?curit? a demand? au gouvernement ha?tien de lui pr?senter une mise ? jour sur les progr?s effectu?s en ce sens, au plus tard le 17 octobre de cette ann?e.

Que fera le BINUH pour aider le gouvernement ? lutter contre la violence des gangs ?

Le BINUH n’a pas de composante militaire ni de police pour combattre les gangs. Il n’est pas non plus mandat? pour mener des op?rations de maintien de l’ordre. Sans se substituer au gouvernement, ? qui incombe la responsabilit? d’assurer la s?curit? dans le pays, les conseillers du BINUH vont continuer leur travail de renforcement des capacit?s de la PNH. Ils vont aussi l’appuyer dans l’?laboration de politiques et approches inclusives visant ? r?duire la violence communautaire. L’augmentation du nombre de conseillers en mati?re polici?re et p?nitentiaire va contribuer ? r?pondre aux besoins de la PNH pour mener des enqu?tes criminelles, g?rer ses ressources humaines et renforcer son int?grit? et son professionnalisme tout en continuant l’appui ? la r?forme de l’administration p?nitentiaire.

Aussi, le Conseil de S?curit? demande au BINUH de collaborer avec l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et d’autres agences onusiennes comp?tentes pour soutenir les autorit?s ha?tiennes dans la lutte contre le trafic et le d?tournement d’armes, et contre les flux financiers illicites. Il charge ?galement le BINUH de soutenir les initiatives des autorit?s pour am?liorer la gestion et le contr?le des fronti?res et des ports.

Le Conseil de s?curit? a exig? la cessation imm?diate de la violence en bande organis?e et des activit?s criminelles. Dans ce contexte, il s’est d?clar? dispos? ? prendre, dans les 90 jours suivant l’adoption de la r?solution, des mesures appropri?es, selon qu’il conviendra. Ces mesures pourraient inclure le gel des avoirs ou des interdictions de voyager ciblant ceux qui participeraient ? la violence en bande organis?e et ? des activit?s criminelles ou ? des atteintes aux droits humains ou qui appuieraient de tels actes, ou encore agiraient de mani?re ? compromettre la paix, la stabilit? et la s?curit?.

Les Nations Unies exhortent toutes les forces vives de la nation ? mettre de c?t? leurs diff?rends et ? se rassembler dans l’int?r?t d’Ha?ti. Ce n’est qu’unis que les Ha?tiens arriveront ? mettre fin ? l’ins?curit? et ? l’instabilit? politique. Les Nations Unies resteront ? leurs c?t?s.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.