L’OPC déplore la mort de 5 agents de la BSAP à Pétion-Ville

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) déplore la mort par balles de 5 agents de la BSAP à Pétion-Ville.

Dans une note en date du 8 février 2024, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) se dit préoccupé par des échauffourées ayant émaillée les manifestations antigouvernementales le 7 février 2024 dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince et dans d’autres villes de provinces. Dans cette note, l’OPC dit déplorer la mort par balles à Pétion-Ville de cinq (5) agents de la Brigade de Sécurité des Aires Protégée (BSAP) et de l’arrestation de trois (3) autres dans des circonstances troublantes.

En ce sens, l’Office de la Protection du Citoyen exige des autorités étatiques la formation sans délai d’une commission d’enquête indépendante chargée de déterminer les circonstances de cette tuerie aux fins de fixer les responsabilités.

Dans la foulée, l’OPC s’étonne que des journalistes ont été blessés par balles à Jérémie et d’autres agressés par des agents de la PNH qui ont: soit saisi, soit endommagé leurs matériels au Cap-haïtien durant la journée du 7 février 2024, tout en rappellant que ces pratiques antidémocratiques sont assimilables à des atteintes graves à la liberté de la presse.

Fustigé, l’OPC invite gouvernants et gouvernés à faire des principes démocratiques leur cheval de bataille dans la perspective de la construction d’un Etat de droit en Haïti.

À lire aussi :

Des haïtiens en difficulté, l’immigration dominicaine a cessé de renouveler leur permis de séjour ou de travail