L’UE accorde 6 millions d’euros à la FAO pour augmenter la production agricole en Haïti

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

L’Union Européenne accorde un financement de 6 millions d’euros pour augmenter la production agricole en Haïti.

Le Bureau de l’Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement (BONFED), le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE), l’Union Européenne (UE) et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) ont signé le projet « Appui à la production, transformation et commercialisation vivrière paysanne durable dans le département du Centre ». La cérémonie s’est tenue au local du Bureau de l’Ordonnateur National, Charles Jean Jacques.

Selon un communiqué de l’Union Européenne, ce projet de 36 mois est financé par l’UE à hauteur de 6 millions d’euros et il sera mis en œuvre par l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en étroite collaboration avec le MARNDR, avec les partenaires Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) et le Mouvement Paysan Papaye (MPP), dans les communes de Hinche, Maïssade, Cerca-la-Source et Mirebalais.

Toujours selon le communiqué, ce projet s’inscrit dans le cadre d’une des initiatives les plus importantes de l’Union Européenne dans les Caraïbes et Haiti, pour lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. “Le projet est axé sur l’amélioration de la production, de la résilience et de la transformation des systèmes alimentaires et s’aligne à la Politique et Stratégie Nationales de Souveraineté et Sécurité Alimentaires et de Nutrition en Haïti (PSNSSANH).” peut-on lire dans le communiqué.

Le projet aura à impacter directement 1 444 ménages vulnérables exploitant les périmètres irrigués, ainsi que 32 associations de producteurs, en mettant l’accent sur l’approche “Caisse de résilience de la FAO” qui privilégie le renforcement des compétences techniques des ménages agricoles, la consolidation de leurs capacités financières et la promotion d’espaces de dialogue social à travers les FAO-Clubs Dimitra.

Prenant la parole lors de cette signature, l’Ambassadeur de l’Union Européenne en Haiti, Stefano Gatto a souligné l’importance accordée par l’UE à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que la nécessité impérative d’assurer la mise en œuvre des actions dans le cadre du triple NEXUS (aide humanitaire, développement et paix) partout dans le monde et en particulier dans les pays connaissant une crise aussi aiguë qu’Haïti, en vue d’améliorer les conditions de vie et la résilience des plus vulnérables. Il a également indiqué que le Programme Multisectoriel de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle du 11e FED sera lancé très prochainement pour un montant de 37 millions d’euros.

Quant au représentant de la FAO en Haïti, Patrick David, il a exprimé sa confiance dans le succès de ce projet en affirmant que cette initiative pourra contribuer à l’amélioration de la situation alimentaire des communautés locales. L’Ordonnateur National, Charles Jean Jacques, de son côté, se joignant aux Ministres de l’Agriculture, Charlot Bredy et de la Planification et de la Coopération Externe, Ricard Pierre, a salué ce projet qui vise à munir les ménages agricoles d’outils et de moyens leur permettant d’améliorer leur production et de consolider leurs capacités financières, tout en réitérant l’engagement du Gouvernement à faciliter la mise en œuvre des initiatives qui contribuent au renforcement de la résilience des populations vulnérables.

A lire aussi :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mercredi 20 Décembre 2023