L’ultime voyage d’Herv? T?l?maque, l’un des grands t?nors de la peinture ha?tienne

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Herv? T?l?maque est mort ? Paris, le jeudi 10 novembre 2022, ? l’?ge de 85 ans. Les derni?res images que nous retenons de cet artiste ha?tien qui fuyait la dictature de Fran?ois Duvalier remonte ? l’exposition au Grand Palais du 19 novembre 2014 au 15 f?vrier 2015 autour du th?me : <>. Il ?tait assis dans son fauteuil roulant pr?s d’une peinture en aplat titr? <>. Cette acrylique sur toile, 162 x 243 cm, propri?t? du mus?e d’Art moderne de la ville de Paris, nous avait-il dit, est une belle mani?re de rendre hommage ? son ma?tre, Hector Hyppolite.

L’artiste qui avait perdu l’usage de son bras droit et qui continuait ? peindre avec la main gauche, nous a racont? qu’il a quitt? Ha?ti tout juste apr?s son baccalaur?at. Il n’avait jamais imagin? que le docteur Fran?ois Duvalier, arriv? au pouvoir en 1957, allait devenir un monstre pour Ha?ti. Comme beaucoup de jeunes de son ?poque, il est all? vivre sous des cieux plus cl?ments. Et depuis, le syst?me mis en place repousse la cr?me de la cr?me des Ha?tiens et laisse une jeunesse en d?tresse vou?e ? reproduire l’?chec de g?n?ration en g?n?ration.

Aux Etats-Unis o? il s’installera, il suit les cours ? l’Art Student’s League. De 1957 ? 1960, c’est un ?tudiant studieux loin de sa terre natale confront?e aux makouts de Papa doc. Il se donne ? fond ? ses ?tudes : un artiste est n?. Le peintre Julian Levi, son professeur, encourage sa vocation artistique.

Les racines de la cr?ation

Confiant, le jeune T?l?maque se lance dans des exp?riences artistiques sur cette terre qui lui offre des possibilit?s pour cheminer dans la voie qu’il a choisie. Il se frotte ? des courants picturaux : l’expressionnisme abstrait, le surr?alisme, le Pop art, la figuration narrative. ? un moment, le neveu du grand po?te ha?tien, Carl-Brouard, a senti l’appel de l’Afrique. Comme l’?crit l’auteur d’?crits sur du ruban rose : <>

On n’?chappe pas ? ses racines. T?l?maque fait vivre ses racines dans ses cr?ations. Toussaint Louverture, Bawon Samdi, Agw?t awoyo, les signes, les symboles vodou sont pr?sents dans l’oeuvre de cet artiste qui revendique ses origines et ses complexit?s.

? R?gine Cuzin, commissaire d’exposition ind?pendante en tandem avec la directrice des Ateliers J?r?me, Mireille P?rodin-J?r?me, au Grand Palais, en France, T?l?maque a confi? :<> (Interview tir?e du catalogue de l’exposition titr?e Ha?ti : Deux si?cles de cr?ation artistique.)

On notera que suite au tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui avait ravag? Port-au-Prince, L?og?ne, Petit-Go?ve et d’autres villes d’Ha?ti, Herv? T?l?maque, dans un ?lan de g?n?rosit?, avait parrain? <>, une vente aux ench?res d?di?e aux artistes ha?tiens. ? partir de cette op?ration, un groupe d’artistes trouveront des moyens pour reprendre leurs activit?s cr?atives au quotidien.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.