Alors que le Dr Claude Joseph, ministre des Affaires étrangères et premier ministre a.i. a fait part de son souhait d’une révision des conditionnalités de l’aide de l’UE, surtout des règles relatives au décaissement des fonds lors de son allocution à l’occasion de la fête de l’Europe, l’ambassadeur Tabesse, qui le recevait en sa résidence, a tablé plutôt pour plus d’exigences. « Nous sommes préoccupés par le peu de résultats obtenus de notre coopération […] Nous avons décidé…

By admin