Marchand-Dessalines : des travaux sur le site abritant les maisons de l’empereur Jacques 1er au centre d’une pol?mique

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Depuis plusieurs semaines, des fouilles pour la construction de toilettes modernes dans la cour du site abritant les deux maisonnettes mystiques de l’empereur Jean-Jacques Dessalines intriguent certaines personnes qui demandent des comptes ? la mairie de la commune. Dans une lettre parue le 5 septembre dernier, l’Institut de sauvegarde du patrimoine national (ISPAN) et le minist?re de la Culture et de la Communication ont fait la recommandation au maire de suspendre les travaux qui, selon eux, violent l’arr?t? pr?sidentiel qui a ?lev? la cour de l’empereur Jacques 1er au rang de patrimoine national. De son c?t?, l’agent int?rimaire de la commune, Dunord Cil?us, entend poursuivre les travaux qu’il estime importants pour la s?curit? du site et au b?n?fice des visiteurs des lieux.

<>, lit-on dans la lettre de l’ISPAN qui dit attendre que la mairie se ressaisisse et mette fin aux travaux et la remise du site en ?tat d’origine dans le meilleur d?lai en d?molissant toutes constructions modernes.

De son c?t?, l’agent int?rimaire de la commune, Dunord Cil?us, dit rejeter d’un revers de main toute id?e d’arr?t forc? des travaux. Selon ses dires, les travaux entrepris ne concernent pas les deux maisonnettes mais plut?t l’arri?re-cour qui avait d?j? une maison habitable et des latrines en mauvais ?tat habit?e par des particuliers au m?pris de l’ISPAN.

<>, a d?clar? au Nouvelliste Dunord Cil?us, qui a affirm? qu’il n’y a rien de personnel dans ces travaux qui ne visent en aucun cas ? d?grader le site.

Lors d’une visite sur le site le mardi 6 septembre dernier, des ouvriers ?taient ? pied d’oeuvre dans le mur entourant la zone nord des maisonnettes. Apr?s avoir r?alis? les travaux dans une grande partie, il se pr?parait d?j? ? attaquer une autre partie. Dans l’arri?re-cour, les bases pour l’?rection des deux chambres des latrines sont d?j? pos?es avec des constructions faites en blocs. Le responsable des travaux, qui est aussi le g?rant de la cour, Robert Joseph, dit Bob, supervisait le chantier.

Dans sa d?claration, M. Joseph affirme que la cour de l’empereur fait face le soir ? de multiples probl?mes o? n’importe qui peut y acc?der pour entreprendre n’importe quelle activit?. Selon lui, ? chaque moment de f?te ou de p?lerinage, les gens mass?s dans la cour de l’empereur, quand ils ont des besoins physiologiques, sont oblig?s d’aller supplier les habitants du quartier afin de les aider. Avec la construction de ces toilettes, il y aura un peu de soulagement, a-t-il pr?cis?.

Plusieurs riverains et citoyens interrog?s, estiment que la cour de l’empereur n?cessite beaucoup plus d’attention de l’?tat ha?tien. <>, a d?clar? un professeur r?put? dans la ville sous le couvert de l’anonymat et qui s’en est pris aussi ? l’ISPAN qui, selon lui, se contente de d?clarer patrimoine national le site en ?rigeant autour une cl?ture de fer.

Les travaux en cours sur le site abritant les maisonnettes mystiques de l’empereur sont deux chambres de toilettes modernes et une douche pour desservir les visiteurs et des travaux de r?habilitation des murs prot?geant le site financ? par un particulier. Il est pr?vu le d?guerpissement des gens qui habitent la cour du site en transformant leur maison en biblioth?que communale. Pour l’instant, la mairie n’est pas en mesure de pr?ciser le montant disponible pour la r?alisation de ces travaux car il n’y a pas de budget, donc l’?volution des travaux d?pendra de la disponibilit?.

Le maire Dunord Cil?us, malgr? les critiques et recommandations de l’ISPAN, n’entend pas mettre fin ? ces travaux, pr?cisant que le site ne se r?sume pas seulement au 17 octobre mais une destination touristique mondiale.

Dans une note, la mairie de Dessalines “proteste ?nergiquement” contre la r?cente publication de la lettre de l’ISPAN en date du 8 septembre 2022, tr?s virale sur les r?seaux-sociaux, d?non?ant les travaux d’am?nagement d’une partie de l’ancienne cl?ture en t?le et la construction d’une nouvelle toilette moderne r?pondant aux normes hygi?niques et sanitaires dans un endroit tr?s ind?pendant des vestiges de la maison de l’empereur Jacques 1er.” A titre d’information, la mairie de Dessalines n’a aucune intention ni qualit? d’intervenir techniquement sur le patrimoine physique de ce site historique. Il s’agit bien de 2 petites maisonnettes”, souligne la mairie.

“Tout en reconnaissant le droit inali?nable se l’ISPAN, son autorit? aussi pour travailler ? la pr?servation et la protection des patrimoines nationaux: elle invite les responsables de l’ISPAN ? administrer sa d?marche aux fins de pouvoir recueillir toutes les bonnes informations relatives ? ce projet. Elle profite de l’occasion pour apporter un d?menti formel contre toutes les all?gations mensong?res visant ? ternir et ? salir l’image de cette institution municipale. Toutefois, la mairie de Dessalines r?it?re son intention de poursuivre avec ses travaux dans l’unique but de travailler ? la valorisation des vestiges de la maison de l’Empereur Jacques 1er”, indique la note.

La mairie de Dessalines encourage les responsables de l’ISPAN ? multiplier ses d?marches en vue de “r?volutionner le monde culturel et touristique de la commune de Dessalines, riche en patrimoines, capable de transformer r?ellement la ville de l’empereur en une ville touristique”.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.