Marie Sofonie Louis, une passionn?e du ballon rond

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Chroniqueuse sportive, coach, dirigeante, Marie Sofonie Louis vit par et pour le football. Dans un monde domin? par les hommes, l’entra?neuse de l’?quipe des joueuses amput?es et la directrice administrative de l’?quipe des joueurs amput?s a su se tracer un chemin et imposer son talent. Portrait d’une femme amoureuse du ballon rond.

Le football comme passion

D?s sa plus tendre enfance, Marie Sofonie Louis a fait le bonheur des passionn?s du football dans son quartier ? Delmas 18. Au milieu des petits gar?ons de la zone, celle qui est n?e le 14 mars 1985 driblait, jonglait avec le ballon et marquait des buts. Si sa m?re avait des r?serves, son p?re qui ?tait son plus grand fan, l’encourageait grandement tout en lui rappelant qu’elle devait continuer ses ?tudes. <>, lui rappelait-il.

Sofonie a continu? de jouer dans son quartier jouissant de sa passion sans barri?re et sans discrimination jusque-l?. Durant son adolescence, elle a fait partie de la p?pini?re du club Aigle Brillant avec le coach Irlandal. A sa mort, Sofonie a cess? de fr?quenter le club. Au Lyc?e Marie Jeanne, ?tablissement dans lequel elle a fait ses ?tudes secondaires, Sofonie s’est retrouv?e ? jouer au basket faute de trouver une ?quipe de football ? int?grer.

Le football pour profession

Connaissant la r?alit? du monde du sport, Sofonie n’avait jamais consid?r? le football comme un m?tier potentiel. Apr?s l’?cole classique, elle a poursuivi des ?tudes en sciences informatiques ? l’INUKA. Rattrap?e par sa passion, la footballeuse se dirige ? l’ISNAC pour devenir chroniqueuse sportive. C’est en 2015, invit?e par Fermont Delouis ? la Radio Nouvelle Lumi?re (WPBR), que Sofonie a eu la chance d’analyser et de commenter son premier match. En 2016, elle a ?t? amen?e par un ami ? Vision 2000 ? l’?mission Magazine Sport 2000 afin de poursuivre dans la m?me veine.

Son ancien professeur Rudy Bruggman lui demande ensuite de venir ? Storm pour la Coupe d’Europe et la Copa America toujours pour les commentaires et analyses de match. Gamal Augustin, directeur de la RTNH lui a aussi donn? une place de chroniqueuse ? cette station. Une aventure qui ne va pas durer.

Le football pour vocation

Fatigu?e des mauvais traitements subis dans la presse en particulier ? cause de son sexe, elle laisse le micro. C’est avec plaisir qu’elle accueille la proposition de devenir coach de l’?quipe des joueuses amput?es en 2018. Cette ?quipe form?e huit ans apr?s celle des hommes avait besoin d’un entra?neur. Fid?le ? sa passion mais aussi voulant continuer son combat pour l’?galit? entre hommes et femmes dans tous les domaines, Sofonie accepte sans h?siter. <>, d?clare-t-elle avec conviction.

Au d?but, l’adaptation n’a pas ?t? facile. Entrain?e dans un premier temps par des hommes, le premier groupe avait des r?ticences quant ? la capacit? d’une femme ? mener ? bien un projet pareil. Aujourd’hui, les r?sultats en t?moignent. L’?quipe entrain?e par Sofonie Louis remporte le premier tournoi International de joueuses amput?es en R?publique Dominicaine en janvier 2020. Le 8 mars 2020, elle remporte ?galement le match amical disput? sur le territoire face ? la R?publique Dominicaine.

Survivre dans un monde d’hommes

Malgr? le talent qu’on lui reconnaissait, travailler en tant que chroniqueuse n’a pas ?t? chose ais?e. Le travail d’une femme n’?tant pas aussi consid?r? que celui d’un homme. Sofonie a fait les frais de commentaires sexistes et d?gradants dans l’exercice de son m?tier. Des avances ont ?t? lanc?es sous forme de plaisanteries mais la chroniqueuse n’a pas ?t? dupe. Gr?ce ? sa force de caract?re, elle a continu? ? faire son m?tier et ? remettre ? leur place ceux qui d?passaient les bornes.

Plut?t que de la voir comme une coll?gue, certain coachs masculins la voyaient comme une menace. Mais Sofonie est une battante. <>, r?p?te-t-elle avec force. En d?pit des mauvais traitements, la coach se fraie tous les jours un chemin vers la r?ussite. Ce n’est pas toujours chose facile, reconnait-elle car des fois, pour un travail ?gal, elle per?oit assez souvent un salaire moins ?lev? que celui d’un homme. Mais ce n’est pas ce qui va arr?ter celle qui consid?re son travail de coach comme un combat et un d?fi ? relever.

Directrice administrative de la s?lection des joueurs amput?s

Apr?s avoir travaill? avec les femmes, Marie Sofonie Louis se retrouve directrice administrative de l’?quipe des joueurs amput?s. <>, explique l’ancienne chroniqueuse. Un acharnement qui a pay?. Car l’?quipe non seulement s’est qualifi?e pour la Coupe du monde des amput?s, mais a pu atteindre les demi-finales en terminant au bas du podium ? la quatri?me place. Jamais une ?quipe ha?tienne n’avait fait mieux en Coupe du monde. Pour la plupart des observateurs, cet exploit est d? pour beaucoup ? la pers?v?rance de Marie Sofonie Louis qui s’est battue corps et ?me pour que ses prot?g?s puissent prendre part ? cette comp?tition. Au cours des matches, elle s’est ?rig?e en fan num?ro un et grande animatrice des stades, m?gaphone en main encourageant ses joueurs.

A la fin de la comp?tition, on se souviendra encore de son message rempli d’humilit? post? sur les r?seaux sociaux s’excusant de ne pas avoir apport? la coupe au pays. Toutefois, Marie Sofonie Louis ne compte pas s’arr?ter l?. Autant chez les hommes que chez les femmes, les entrainements continuent en attendant les prochaines comp?titions internationales. Qui sait si dans les jours ? venir, les joueurs amput?s ne feront pas une surprise ? leurs fans ? La coach n’en dit pas plus. Il n’est que d’attendre.

Footballeuse et f?ministe

Coordonnatrice et fondatrice de l’Organisation des Citoyens ha?tiens pour le respect des droits humains et des patrimoines (OCHARDHOP), Marie Sofonie Louis s’engage dans la lutte pour le respect des droits des femmes. Se battre pour l’?galit? et l’?quilibre entre hommes et femmes, voil? le leitmotiv de la lutte de cette jeune femme qui, en 2022, esp?re encore que son travail sera autant valoris? que celui de ses coll?gues masculins. Sachant que la partie ne sera pas facile, Sofonie s’arme tous les jours de courage pour porter la voix et les revendications de ses consoeurs. Au-del? des comp?titions sportives, c’est donc un long match avec prolongation et tirs au but que joue chaque jour Marie Sofonie Louis pour la reconnaissance de ses capacit?s en tant que femme dans un monde peupl? d’hommes !

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.