Massacre ? Cit? Soleil : le corps des femmes et des filles utilis?s comme <>

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<>, a rapport? le RNDDH qui a surtout mis en lumi?re les actes de violence dont sont victimes des femmes et des filles dans ce bidonville durant l’affrontement des gangs qui a dur? au moins 10 jours. Les r?cits de ce rapport r?v?lent que parmi les cinquante-deux femmes et filles victimes de viol collectif et r?p?t?, une mineure a ?t? recens?e. Elle est ?g?e de quatorze ans. <>, a indiqu? le RNDDH.

Douze des survivantes sont ?g?es de dix-huit ? vingt-cinq ans. <> Tout comme elle, a r?v?l? le RNDDH, vingt parmi les victimes ont ?t? viol?es en pr?sence de leur prog?niture. <>

Six victimes ont assist? ? l’ex?cution de leur conjoint avant d’?tre viol?es ? leur tour et quatre autres ont ?t? viol?es en d?pit de leur grossesse. Quatorze parmi les victimes ont ?t? viol?es ? D?y? Mi. <>, a fait savoir le RNDDH.

Lors de ces ?v?nements sanglants, le corps des femmes et des filles est souvent utilis? comme arme de guerre, pour atteindre le groupe rival. Justement, plusieurs parmi les survivantes rencontr?es dans le cadre de cette enqu?te ont t?moign? avoir ?t? soumises ? un interrogatoire avant d’?tre viol?es comme punition par les bandits arm?s qui leur reprochaient d’entretenir des relations privil?gi?es avec le chef de gang Gabriel Jean Pierre alias Ti Gabriel. << Le 8 juillet 2022, K.B. n?e le 30 janvier 1983 a fui Bois-Neuf et s'est r?fugi?e chez des proches ? Sou T? car sa maison a ?t? incendi?e le 7 juillet 2022. Dans la soir?e du 8 juillet 2022, K.B. a ?t? enlev?e par trois bandits arm?s qui l'ont conduite dans une vieille maison. Ces derniers l'ont accus?e d'?tre la conjointe de Gabriel Jean-Pierre alias Ti Gabriel. Pour la punir, ils l'ont viol?e ? tour de r?le. K.B. est m?re d'un jeune homme ?g? de vingt-trois (23) ans et estime que ses agresseurs auraient pu ?tre ses propres fils. <>

Le nombre de victimes d’agressions sexuelles a exponentiellement augment? lors du massacre ? Cit? Soleil, selon l’organisme de droits humains. <>

Selon lui, le RNDDH condamne encore une fois la passivit? des autorit?s ?tatiques qui, selon lui, en fermant les yeux sur les massacres et attaques arm?es dans les quartiers d?favoris?s ainsi que sur les exactions qui y sont commises, continuent de se faire complices des bandits arm?s. <>, a tranch? l’organisme de d?fense de droits humains.

En ce sens, le RNDDH recommande aux autorit?s ?tatiques : de fournir une assistance m?dicale et psychosociale aux victimes de viol collectif et r?p?t? ainsi qu’? leurs proches ; poursuivre et punir tous les individus impliqu?s dans les viols collectifs et r?p?t?s perp?tr?s ? l’encontre des survivantes de Cit? Soleil.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.