Melchie Dumornay, 2e meilleure espoir en France et 9e meilleure footballeuse du monde, selon ESPN

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les ann?es se suivent et se ressemblent pour Corventina qui avait gagn? d?s son adolescence le Ballon d’or (U17) en 2018 et le Soulier d’or (U20) en 2020 sous les couleurs de la s?lection ha?tienne. Elle avait encha?n? apr?s avoir laiss? l’AS Tigresses qui joue dans le championnat ha?tien pour s’engager en France, soit en D1 Arkema au sein du Stade de Reims, avec une nouvelle distinction individuelle en 2022, en raflant le troph?e de Goal.com de meilleure joueuse du monde des moins de 20 ans.

Le prestigieux m?dia sportif am?ricain n’a pas non plus oubli? la p?pite du football f?minin ha?tien dans son classement de 21 meilleures joueuses du monde des moins de 21 ans pour l’ann?e 2022. Au d?part, la liste contenait 30 footballeuses, celles qui ont conserv? leur place r?pondent mieux aux crit?res ?tablis par les experts am?ricains, entre autres, assiduit? dans le top niveau, performances individuelles au cours de la saison et potentialit? pour ?tre une joueuse de haut niveau. Sur cette liste, les gardiennes ont brill? par leur absence, mais elle contient deux d?fenseures et les autres ne sont que des attaquantes et milieux de terrain.

Pour ?voquer Corventina, Sophie Lawson, r?dactrice d’ESPN, ne tarit pas d’?loges ? l’?gard de la Grenadi?re. Elle en a profit? pour rappeler que le joyau du football f?minin ha?tien avait jou? un r?le primordial dans la qualification d’Ha?ti pour la phase finale de la Coupe du monde U20 f?minine de la FIFA, France 2018 sans oublier l’essai qu’elle avait effectu? au sein de l’Olympique Lyonnais avant de s’engager finalement avec le Stade de Reims pour avoir plus de temps de jeu et ses 14 buts lors du championnat f?minin de la Concacaf en 2020, tout en mettant accent sur les points forts de la Grenadi?re. Cependant Sophie Lawson, la consoeur d’ESPN croit que Dumornay, qui n’est pas imposante physiquement, doit travailler son jeu a?rien et son jeu de t?te.

Les 21 joueuses retenues par ESPN sont issues de 13 pays, soit six pays du continent am?ricain (USA 4, Ha?ti 1, Canada 1, Mexique 1, Br?sil 1 et Argentine 1), six pays europ?ens (France 2, Angleterre 3, Allemagne 3, Malte 1, Espagne 1 et Norv?ge 1) et une repr?sentante de l’Oc?anie, ? savoir l’Australie.

Avec quatre footballeuses, Trinity Rodman (1e), Sophia Smith (4e), Naomi Girma (11e) et Mia Fishel (19e), les USA est le pays le mieux repr?sent? devant l’Angleterre qui compte Lauren Hemp (2e), Ebony Salmon (13e) et Maya Le Tessier (18e), ex-aequo avec l’Allemagne qui a sur la liste des nomin?es Lena Oberdorf (3e), Sydney Lohmann (5e) et Jule Brand (7e), et la France vient avec deux joueuses Melvine Malard (12e) et Vicki Becho (21e).

S’il fallait ?tablir un classement pour le continent am?ricain, Melchie Da?lle Dumornay (9e joueuse du monde des moins de 21 ans selon ESPN), qui a d?j? fait trembler les filets cette saison ? 5 reprises en D1 Arkema (France) et pour 4 passes d?cisives (il reste deux matches ? jouer pour compl?ter la saison), occupe la quatri?me place derri?re les Am?ricaines Trinity Rodman et Sophia Smith, et la Br?silienne Giovana Queiroz, mais devant la Mexicaine Diana Ordonez, la Canadienne Jordyn Huitema et l’Argentine Paulina Gramaglia.

Voici le Top 10 du classement des 21 meilleures footballeuses du monde, selon le classement ?tabli et publi? par le tr?s s?rieux m?dia sportif am?ricain ESPN : Trinity Rodman (USA, 20 ans), Lauren Hemp (Angleterre, 21 ans), Lena Oberdorf (Allemagne, 20 ans), Sophia Smith (USA, 21 ans), Sydney Lohmann (Allemagne, 21 ans), Giovana Queiroz (Br?sil, 18 ans), Jule Brand (Allemagne, 19 ans), Claudia Pina (Espagne, 20 ans), Melchie Da?lle Dumornay (Ha?ti, 18 ans) et Mary Fowler (Australie, 19 ans).