Mexique-Haiti : sympathie, collaboration, solidarite

Haiti a ete frappe le 14 aout dernier par une puissante secousse de magnitude 7.2. Les pertes tragiques en vies humaines et les degats materiels sont nombreux dans le Sud, la Grand’Anse et les Nippes, les principaux departements devastes par ce seisme.

Peu de temps apres ce cataclysme, les mots de sympathie, de soutien et de solidarite se sont tres rapidement multiplies a l’international. En Haiti, le Premier ministre Ariel Henry a fait appel a l’esprit de solidarite et d’engagement de tous les Haitiens afin de creer un front commun pour surmonter la catastrophe.

Bien evidemment, au Mexique, la dimension du desastre n’est pas passee inapercue. Touches eux-memes regulierement par des seismes (comme celui du 7 septembre dernier dans l’Etat de Guerrero), le peuple et le gouvernement mexicains ont compris tout de suite l’urgence d’offrir du soutien a Haiti le plus tot possible. C’est ainsi que le gouvernement du Mexique, sous la direction du president Andres Manuel Lopez Obrador, attriste par les epreuves que traversaient les victimes, a lance un appel a ses concitoyens de sorte a collecter une quantite considerable d’aide humanitaire. A ce propos, les locaux de la chancellerie dans la ville de Mexico ont servi de siege de collecte pour recevoir les genereux dons du peuple mexicain.

Par la suite, les autorites sanitaires mexicaines ont donc etabli une brigade medicale, composee de personnel provenant de plusieurs ministeres et d’agences de la sante et de la Protection civile, en vue de porter assistance au peuple haitien. En fait, aux regions les plus touchees par le tremblement de terre.

Des leur arrivee a Pestel, debut septembre, les membres de la brigade se sont immediatement mis a la disposition des sinistres. Un des fruits de cette pleine mobilisation a ete l’installation d’un hopital de campagne dans la section communale de Jean-Bellune.

Ce dispositif fraternel de solidarite (dont le gouvernement, le peuple et le secteur mexicains ont fait montre a l’egard des victimes) a ete rendu possible grace a la coordination de l’Agence mexicaine de cooperation internationale pour le developpement (AMEXCID). Celle-ci a coordonne, avec un devouement inestimable, l’arrivee de la premiere partie de cette aide humaine des le 16 aout dernier par le biais d’un avion des forces armees mexicaines. Dans l’ensemble, le Mexique a realise neuf vols humanitaires en Haiti.

Quelques jours plus tard, plus precisement le 28 aout, trois navires de la Marine mexicaine (SEMAR) sont arrives a Port-au-Prince, repetant le meme geste de venir en aide aux victimes. En provenance du Mexique, parcourant 3 241 km, ils ont navigue pendant sept jours pour atteindre le port de la capitale haitienne. Ils ont transporte plus de deux mille tonnes de fret : de l’aide alimentaire, du materiel medical d’urgence, des kits d’hygiene, des tentes specifiques, des vetements, de l’eau potable et un hopital mobile.

Dotee d’un staff medical de plus de 25 membres, cette structure sanitaire, dont la fonctionnalite est saluee par les populations de Jean-Bellune, a permis de renforcer la qualite des soins d’urgence dans cette localite.

Il convient de souligner que toutes les cargaisons humanitaires, rassemblees au Mexique, ont ete remises aux autorites gouvernementales haitiennes qui se sont chargees elles-memes de son acheminement aux personnes affectees par ce nouvel episode tragique. Comme il y a plus de 10 ans, la solidarite fraternelle mexicaine envers le peuple haitien s’est manifestee de nouveau.

Le Mexique porte Haiti dans son coeur. Et justement, dans le cadre des axes autours desquels s’articule l’AMEXCID, sous l’impulsion du president Lopez Obrador, l’amelioration de la situation economique de ce pays frere joue un role central dans son agenda. Quant a l’appel lance par le ministre haitien des Affaires etrangeres et des Cultes, le Dr Claude Joseph, lors de sa participation au 6e Sommet de la Communaute des Etats latino-americains et caribeens (CELAC), pour la poursuite des actions de solidarite internationale envers la nation haitienne, dans le cadre de la reconstruction et du redressement economique de son pays, le gouvernement mexicain a ecoute d’une oreille favorable cette requete.

Vu les difficultes auxquelles la nation haitienne fait face presentement, il est essentiel pour le Mexique, dans la mesure du possible, d’entretenir davantage les relations bilaterales avec ce pays frere.

————————–

Maximiliano Reyes Zuniga

Vice-secretaire pour l’Amerique Latine et les Caraibes au Secretariat des Affaires Etrangeres du Mexique

Jose Luis Alvarado

Envoye special du Mexique en Haiti