Mexique : <>, les beneficiaires n’ont toujours pas obtenu leur diplome

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Suite au seisme de 2010, le Mexique avait offert 300 bourses d’etudes a Haiti, dont 125 pour l’annee 2013, 100 pour 2014 et 75 bourses pour l’annee academique 2015-2016. Ces bourses etaient octroyees dans le cadre d’un accord bilateral qui prevoyait entre autres le retour des beneficiaires en Haiti pour mettre leur savoir au service du pays. Cependant, faute de suivi entre les deux Etats partenaires, des beneficiaires des trois cohortes ayant boucle leur cycle d’etudes n’ont toujours pas obtenu leur diplome. Certains sont encore au Mexique, d’autres sont revenus en Haiti ou sont partis vers d’autres pays.

<>, explique Cyprien Lubin, qui a fait des etudes de genie civil au niveau licence entre 2013 et 2018 au Mexique.

Tous les diplomes sont prets, fait savoir Mackenson Montis, qui attend son diplome de licencie en genie civil depuis 2019. <>, poursuit-il au cours d’une entrevue accordee a Le Nouvelliste.

<>, denonce Gerloude Desir, ayant a son actif quatre ans d’etudes (2015-2019) en energie renouvelable.

Dans la quete d’un justificatif pouvant leur permettre d’avancer sur le plan academique et professionnel, ces boursiers du Mexique ont entame en vain diverses demarches personnelles et collectives. <>, indique Danielle M. Josyle, qui a etudie les sciences informatiques au Mexique de 2015 a 2019.

Cette situation presente d’immenses obstacles sur la route de ces boursiers. <>, declare Julie Geneus a Le Nouvelliste. Elle a etudie la gestion et le developpement touristiques entre 2014 et 2018 au Mexique. Un autre etudiant requerant l’anonymat est de retour en Haiti depuis decembre 2020, soit trois mois apres la fin de ses etudes en genie civil. Il a du mal a postuler pour certains postes et des offres de bourses de deuxieme cycle, tel qu’il le souhaiterait.

Pour sa part, meme avec le diplome, Willyne Vixamar ne compte pas revenir en Haiti pour mettre ses competences en agronomie au service de l’Etat qui lui a permis d’obtenir la bourse. <>, avoue-t-elle. Gerloude Desir, quant a elle, est encore incertaine. <>, confie-t-elle.