Miragoâne: manifestation de solidarité au commissaire du Gouvernement Jean Ernest Muscadin

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Miragoâne: manifestation de solidarité à Jean Ernest Muscadin, commissaire du Gouvernement.

Des centaines de personnes, en majorité des jeunes femmes, ont manifesté ce mardi 19 décembre 2023 dans la ville de Miragoâne pour exprimer leur solidarité à Jean Ernest Muscadin, commissaire du Gouvernement de la juridiction de Miragoâne, blâmé par la ministre de la justice pour son mode opératoire.

«Si w manyen Muscadin w a boule tande! » a lancé un jeune homme qui créait l’animation sur un char. «Pa manyen pa manyen Muscadin w a boule w», ont répondu à cœur joie les manifestants qui voulaient exprimer leur soutien au commissaire du Gouvernement.

Dans des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, les manifestants n’ont pas cessé d’exprimer leur solidarité à Muscadin qui n’a pas caché sa mission de traquer des bandits au niveau de sa juridiction. “Si Muscadin n’était pas présent, les bandits seraient les seuls maîtres et seigneurs dans les Nippes. Vive Muscadin”, a lâché une manifestante.

Cette manifestation est organisée après que le Ministère de la Justice dans une lettre de blâme avait critiqué le commissaire pour sa façon d’opérer à Miragoâne mais surtout pour avoir laissé sa juridiction pour se rendre dans une autre. “Loin de vous adonner à votre tâche d’œuvrer au profit des justiciables, vous vous en êtes fixé d’autres et vous semblez avoir établi vos propres règles, vos propres principes. Vous avez même permis que des individus, en votre nom, et avec votre bénédiction bloquent la voie publique sur la base d’une rumeur, ce qui est absolument inacceptable pour un homme de loi, encore moins un Commissaire du Gouvernement”, peut-on lire dans cette lettre de blâme adressée au commissaire du Gouvernement.

Si le commissaire Muscadin devient depuis un certain temps le chouchou de la population du département des Nippes, les observateurs ont à maintes reprises mis en question son mode opératoire. Certains ont même critiqué son comportement jusqu’à qualifier son travail de show médiatique pour impressionner les gens. Toutefois, d’autres pensent le contraire en déclarant qu’avec Muscadin le département des Nippes restera un cimetière pour les bandits.

A lire aussi :

Le lycée du Cent-cinquantenaire fête ses 80 ans dans un nouveau local, un lot d’environ 2100 ouvrages remis à la direction par le MENFP