Mirago?ne: la maternit? de l’h?pital Sainte-Th?r?se ferm?e faute de carburant

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Mis ? part les banques commerciales ne fonctionnant que 3 jours par semaine suite ? une d?cision prise par l’Association professionnelle des banques (APB) et les portes des ?tablissements scolaires qui sont rest?es ferm?es, des institutions publiques et priv?es fonctionnaient ce jeudi 20 octobre ? Mirago?ne. Les commerces formel et informel et le transport en commun ont repris leur cours, les barricades ayant ?t? enlev?es. Cependant, tr?s peu de v?hicules ont ?t? constat?s dans les rues. M?me constat au niveau de la principale gare routi?re de la commune, habituellement encombr?e de v?hicules.

En ce qui concerne les bureaux de transfert d’argent, des modifications sont constat?es dans leurs horaires de fonctionnement. Faute de cash, ils ferment g?n?ralement leurs portes plus t?t que d’habitude.

Entre-temps, la vente du carburant au march? noir persiste dans le chef-lieu du d?partement des Nippes. Ce jeudi, le gallon de gazoline se vend entre 3 000 et 3 500 gourdes alors qu’il faut 2 000 gourdes pour un gallon de diesel.

Les cons?quences de cette raret?

Les cons?quences des produits p?troliers se font consid?rablement sentir. Outre la flamb?e des prix des diff?rents circuits, les centres hospitaliers figurent parmi les grandes victimes de cette crise. A Mirago?ne, l’h?pital Sainte-Th?r?se annonce ce jeudi le dysfonctionnement de son service Maternit?, faute de carburant.

<>, a pr?cis? le directeur m?dical du plus grand centre hospitalier du d?partement des Nippes, le Dr Donald Fran?ois qui se dit attrist? par cette situation.

D’autres institutions publiques et priv?es sont ?galement touch?es par cette raret? de carburant. C’est le cas par exemple du bureau r?gional de Mirago?ne de la Direction g?n?rale des Imp?ts (DGI) et de Martine usine ? glace qui ont d? fermer leurs portes depuis plusieurs jours.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.