MMSS – Rencontre à Washington : Un haut cadre de la police kényane retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Mort mystérieuse à Washington : Un haut cadre de la police kényane retrouvé sans vie.

Walter Nyamato Nyankieya, inspecteur de police kényan, a été retrouvé mort le mercredi 14 février 2024 dans sa chambre d’hôtel. Selon les informations rapportées par plusieurs médias internationaux, l’officier supérieur de la police kényane faisait partie d’une équipe d’officiers envoyée à Washington pour participer à un séminaire sur les opérations de sécurité liées à la Mission Multinationale de Support à la Sécurité en Haïti (MMSS). Une délégation haïtienne, comprenant la ministre de la Justice et le directeur général de la Police nationale d’Haïti, est également présente dans la capitale des États-Unis.

Les médias ont rapporté que le défunt policier était basé au quartier général de la police administrative du Kenya en tant qu’assistant personnel de l’inspecteur général adjoint de la police, Noor Gabow. La cause de son décès n’a pas encore été déterminée.

Cependant, ses collègues présents à Washington ont déclaré qu’il n’avait pas réussi à se réveiller et qu’en allant le voir, ils ont découvert son corps sur le lit, a indiqué le média The Star. Noor Gabow, l’inspecteur général adjoint de la police, a décrit Walter Nyamato Nyankieya comme un officier dévoué participant à cette formation aux États-Unis.

D’autre part, la famille du défunt exige que justice soit rendue. Son corps devrait être rapatrié par avion au Kenya après les enquêtes menées par les autorités américaines afin d’éclaircir les circonstances de son décès.

Il convient de rappeler qu’une délégation haïtienne, dirigée par la ministre de la Justice, Emmelie Prophète, accompagnée du Directeur général de la Police nationale d’Haïti, Frantz Elbé, a quitté le pays le dimanche 11 février 2024 pour se rendre à Washington, aux États-Unis, afin de participer à des discussions concernant la dernière étape du déploiement de la force multinationale en Haïti dans les prochains jours.

La délégation haïtienne a échangé avec des représentants du Kenya, des États-Unis et d’autres pays intéressés à participer à la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS).

Le Conseil de Sécurité de l’ONU avait approuvé le lundi 2 octobre 2023 le déploiement de cette force multinationale de soutien à la sécurité en Haïti, dirigée par le Kenya, qui était prêt à envoyer 1000 policiers et avait déjà manifesté sa volonté de diriger cette force multinationale tant attendue par le gouvernement haïtien.

À lire aussi :

Annoncé avec insistance au Real Madrid, Mbappé va quitter le PSG en fin de saison