Mondial – 1/4 de finale : Messi, suivez le guide !

The content originally appeared on: Le Nouvelliste


La sc?ne s’est r?p?t?e contre le Mexique, la Pologne ou l’Australie. L’Argentine pousse et obtient un corner. Messi s’approche pour le tirer et l?ve lentement les yeux vers les supporters ciel et blanc. Et ceux-ci r?pondent “Messi ! Messi !” en s’inclinant en signe de v?n?ration.

La communion collective et l’adoration mutuelle entre les “hinchas” argentins et la s?lection, Messi en t?te, est d’autant plus frappante que les fans de l’Albiceleste sont de loin les plus nombreux et les plus bruyants du Mondial parmi les pays qui restent en course.

“Avec les supporters, ?a a ?t? des sensations incroyables. Pouvoir partager toute cette joie avec eux, avec tant de gens qui ont fait l’effort de venir… Tous les gens d’Argentine voulaient ?tre ici”, a savour? Messi apr?s la qualification des siens pour un quart de finale br?lant,vendredi contre les Pays-Bas.

“On voulait ? nouveau se rassembler sur le terrain avec ces supporters, parce que la mani?re dont ils vivent ?a, c’est incroyable. Ils nous transmettent cette passion, cette ?nergie”, a-t-il ajout?.

Lui, de son c?t?, se charge de transmettre tout le reste, la qualit? technique, les buts et le leadership qui permettent ? l’Argentine de croire en ses chances de troisi?me couronne apr?s celles de 1978 et 1986, le chef d’oeuvre de Maradona.

Face ? l’Australie en 1/8 de finale (2-1), Messi a ainsi ouvert la marque, comme il l’avait d?j? fait en poules face ? l’Arabie Saoudite (d?faite 2-1) et au Mexique (2-0), dans un match terriblement crisp?.

Un as dans la manche

Surtout, dans chacun des quatre matches disput?s par l’Argentine, il a dict? le rythme, indiqu? la direction ? suivre, pes? sur le jeu, guid? les plus inexp?riment?s et les plus nerveux. Et il a souvent ?t? proprement ?blouissant de qualit? et de justesse.

Il fallait ainsi voir le regard absolument ?merveill? de Graham Arnold, le s?lectionneur de l’Australie, quand il lui a ?t? demand? de juger la performance de Messi face aux “Socceroos”: “Il est remarquable, incroyable”, a murmur? celui qui se souvenait d’avoir affront? Diego Maradona quand il ?tait encore joueur.

Chez l’autre g?ant sud-am?ricain, le Br?sil, possible adversaire de l’Albiceleste en demi-finale, on a aussi ?videmment not? le poids du N.10.

“Que peut-on dire sur Messi ? En ce moment, Messi est l’Argentine. Tout passe par lui, tout passe par ses pieds. Il est dans une forme exceptionnelle”, a ainsi r?sum? Dani Alves, lat?ral droit de la Sele?ao et ancien ?quipier de “Leo” ? Barcelone.

Tout passe tellement par les pieds du capitaine, que face ? l’Australie, il s’est aussi charg?, en plein match, d’essayer de regonfler le capital confiance de Lautaro Martinez, entr? du mauvais pied dans cette Coupe du monde.

Trois fois, Messi lui a m?ch? le travail en lui servant de magnifiques ballons de but, que l’attaquant de l’Inter Milan n’a pas su concr?tiser. “Lautaro vit pour le but. Il jouera d’autres matches et il en marquera”, a diagnostiqu? le docteur Messi apr?s la partie.

Le m?me soir, le lat?ral Nahuel Molina a expliqu? qu’avoir Messi dans son ?quipe, c’?tait comme ?tre un magicien qui a “toujours un as dans sa manche”, comme un ?cho au message d’encouragement et d’espoir que lance r?guli?rement la f?d?ration argentine sur Twitter apr?s un nouveau but de Messi: “Que la magie continue, capitaine !”.

Stanislas TOUCHOT/AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.