Mondial: l’Arabie saoudite pour “?crire l’histoire”, le Mexique pour mater “l’immense pression”

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le Mexique y croit…

Gerardo Martino (s?lectionneur du Mexique) : “Il n’y a pas d’excuses. On joue un match avec la n?cessit? de le gagner. Le groupe ne s’est jamais cach? derri?re des excuses. Contre l’Argentine, on a bien jou? pendant 60 minutes, c’est vrai, et il faut le dire aussi. Croire que j’ai surv?cu pendant quatre ans ? entra?ner une ?quipe en me cachant derri?re des excuses, cela me para?t un peu ridicule”.

Andres Guardado (lat?ral gauche du Mexique) : “On croit en nos chances de passer, de gagner ce match et on va se battre jusqu’au bout. On sait qu’il y a toujours eu beaucoup de critiques, de pression. L?, ?a tombe sur ‘Tata’ (Martino, ndlr), parce que c’est le s?lectionneur, et que c’est un fauteuil toujours br?lant au Mexique, o? tu es jug? en permanence… Cela fait partie du jeu, on y est habitu?. Le simple fait d’?tre ici, au Mondial, est une pression immense. Mais on a dig?r? le coup de l’autre jour apr?s la d?faite contre l’Argentine (2-0), et on a une occasion immense de l’oublier d?finitivement contre l’Arabie saoudite, en se qualifiant pour les huiti?mes”.

Renard aussi

Herv? Renard (s?lectionneur de l’Arabie saoudite) : “On est heureux de jouer le match d?cisif demain (mercredi, NDLR). On peut ?crire l’histoire du football saoudien. Avec cela, j’ai tout dit. On a gard? toutes nos chances jusqu’au troisi?me match dans un groupe solide qui comprend des ?quipes qui ?taient sup?rieures ? nous au classement FIFA. Personne ne s’attendait ? ce qu’on se qualifie. Et quand vous avez la possibilit? d’arracher la qualification, vous devez vous battre de toutes vos forces”.

Manque de buts c?t? mexicain

Martino : “En ce moment, on accorde de l’importance au manque de but, parce qu’on en aura besoin demain (mercredi, NDLR). Mais notre manque de but ces deux derni?res ann?es s’explique par des raisons diverses. Nos attaquants ont eu des soucis physiques. Ils sont arriv?s en bon ?tat ? la Coupe du monde, juste, mais en bon ?tat. Mais les soucis d’attaque ne concernent pas que les joueurs offensifs, comme les soucis d?fensifs ne concernent pas que les d?fenseurs. Ce sont des probl?mes d’?quipe. Avec le Paraguay, en 2010, on ?tait arriv? en quarts en ne marquant que trois buts, et c’?taient des milieux de terrain et un d?fenseur qui les avaient marqu?s”.

Quatre absents chez les Saoudiens

Renard : “Il nous manque quatre joueurs influents (le capitaine Salman al-Faraj, Saleh al-Shahrani et Muhammad al-Buraik sur blessure, et Abdullah al-Maliki, suspendu, NDLR), mais on a un effectif de 26 joueurs, on doit g?rer, et rester forts. Ce sont des matchs que vous ne pouvez pas perdre, sinon vous le regretterez pour le reste de votre vie”.

Herv? Renard, un “excellent entra?neur”

Martino : “Ce qu’a fait l’Arabie saoudite contre l’Argentine, c’?tait tr?s travaill?. Les buts sont arriv?s sur des actions isol?es, un peu brouillonnes, mais la partie d?fensive, toute l’intensit? d?ploy?e… Il faut pouvoir jouer un match de 90 minutes avec ce degr? de perfection. Et parfois, avoir un peu de chance, comme le fait que le petit orteil de Lautaro Martinez soit hors-jeu”.

Guardado : “L’Arabie saoudite a montr? qu’elle a une id?e de jeu tr?s claire, un excellent entra?neur. Ils se connaissent tr?s bien, beaucoup d’entre eux ?voluent dans les m?mes clubs ou dans le m?me championnat… Mais on a confiance en nos qualit?s”.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.