Mondial: le Portugal ?crase la Suisse (6-1)

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

La Sele?ao, qui n’avait plus atteint ce stade de la comp?tition depuis 2006, rencontrera le Maroc samedi (16h00) en position de favorite. Un peu plus t?t, les “Lions de l’Atlas” ont eux cr?? la sensation en ?liminant l’Espagne aux tirs au but (0-0, 3 t.a.b. ? 0).

Pourquoi avoir laiss? Ronaldo sur le banc ? “J’en ai d?j? parl?. Ces probl?matiques sont r?solues, c’est du pass?”, a balay? le s?lectionneur Fernando Santos en conf?rence de presse d’apr?s-match.

Lundi, il avait expliqu? n’avoir “pas du tout aim?” le geste d’humeur de son joueur vedette lors de son remplacement ? la 65e minute contre la Cor?e du Sud en phase de groupe (d?faite 2-1).

Capitaine en lieu et place de “CR7”, Pepe a ajout?: “Cris le sait parfaitement et le coach l’a dit tr?s clairement, ici, le plus important c’est le +nous+. C’?tait un choix de l’entra?neur et nous devons respecter sa d?cision.”

Si Santos avait l’opinion avec lui au Portugal, un sondage ayant r?v?l? que 70% des fans ne souhaitaient pas que Ronaldo soit titulaire lors de ce match, dans le stade, l’humeur ?tait diff?rente.

“Juste jouer”

La star portugaise, qui joue tr?s probablement ? 37 ans son dernier Mondial, est finalement entr?e en jeu ? la 74e minute, retrouvant son brassard sous les ovations d’un public qui scandait son nom depuis une quinzaine de minutes.

Mais le score ?tait d?j? de 5-1 et le but du quintuple Ballon d’or ? la 84e minute a ?t? annul? pour une position de hors-jeu. Il lui faudra encore attendre pour marquer dans un match ? ?limination directe de Coupe du monde.

Quand le chat n’est pas l?, les souris dansent et Ramos, qui n’avait jou? en tout et pour tout que 33 minutes en s?lection avant ce soir, dont vingt minutes en amical, en a profit? pour se r?v?ler au grand jour.

“Je n’ai jamais r?v? d’un ?v?nement comme ce soir, jamais pens? ?tre titulaire et marquer trois buts lors de mon premier match, je voulais juste jouer”, a-t-il confi? ensuite.

L’avant-centre au Benfica Lisbonne a fait bien mieux que ?a: ? 21 ans, il est entr? dans le gotha des auteurs de tripl? dans un Mondial, ? c?t? de g?ants comme Pel?, Gerd M?ller ou Just Fontaine. Il est m?me le plus jeune auteur d’un tripl? en match ? ?limination directe depuis Pel? en 1958.

“Confiance”

Santos a salu? son “dynamisme”, sa capacit? ? “?tudier les occasions” et son “esprit de comp?tition”, tout en renouvelant sa “confiance” ? ses trois attaquants de pointe qu’il utilisera “selon l’adversaire et la strat?gie”.

Le premier but de Ramos, d?s la 17e minute, ?tait une petite merveille de tir surpuissant dans un angle difficile. Le gardien suisse Yann Sommer ?tait bien plac? ? son premier poteau mais la vitesse de la balle l’a pris de court (1-0).

Et si, dans la bataille du milieu de terrain, la Suisse a un temps fait illusion, elle a c?d? une deuxi?me fois sur coup de pied arr?t? ? la demi-heure de jeu. Cette fois, c’est le v?t?ran Pepe qui s’est offert un superbe but de la t?te sur corner, ? trois mois de son quaranti?me anniversaire (26 f?vrier).

Apr?s la pause, Ramos a doubl? sa mise en reprenant un centre au premier poteau (3-0, 51e), avant que l’ancien Lorientais Rapha?l Guerreiro ne r?cidive quasiment sur l’action suivante, au bout d’un contre collectif rondement men? (4-0, 55e).

Apr?s l’anecdotique r?duction du score par Manuel Akanji (4-1, 58e), Ramos a parachev? sa soir?e de r?ve en venant battre Sommer de pr?s apr?s un slalom dans la d?fense (5-1, 67e). Rafael Leao a clou? le cercueil dans le temps additionnel (6-1, 90e+2).

Rapha?lle PELTIER/AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.