Mondial: les Am?ricains brisent le r?ve de l’Iran

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les Etats-Unis ont bris? le r?ve iranien d’une premi?re qualification historique pour les huiti?mes de finale d’une Coupe du monde en dominant mardi la Team Melli (1-0), obtenant leur billet pour le prochain tour ? l’issue d’un choc ? forte port?e politique mais disput? sans animosit? particuli?re.

Pr?s d’un demi-si?cle apr?s la confrontation au Mondial-98 entre les deux ennemis jur?s (victoire iranienne 2-1) sans relations diplomatiques depuis 1980, la s?lection US a pris sa revanche sur les Perses gr?ce ? un but de sa star Christian Pulisic (38e) et se hisse en phase ? ?limination directe pour la premi?re fois depuis 2014.

A quatre ans d’une Coupe du monde organis?e sur leur sol, avec le Canada et le Mexique, les Am?ricains confirment ainsi leur progression constante. Signe de cette mont?e en puissance, la formation de Gregg Berhalter ne comptait aucun pensionnaire de la MLS, le championnat local, au coup d’envoi, les onze titulaires ?voluant tous en Europe.

Une ?volution ? confirmer d?s les 1/8 de finale contre les Pays-Bas, m?me s’il faudra guetter l’?tat physique de Pulisic, sorti ? la mi-temps sur blessure et transport? ? l’h?pital “par pr?caution” pour “des vertiges” apr?s un choc sur l’action du but avec le gardien iranien Alireza Beiranvand, selon le coach am?ricain.

Pour les Iraniens, qui n’avaient besoin que d’un petit point pour passer, la d?sillusion est en revanche totale. Le succ?s arrach? face au Pays de Galles (2-0) avait laiss? entrevoir l’espoir de d?crocher un premier billet pour les 1/8 de finale mais ils ont rat? leur rendez-vous, incapables de prendre la mesure de leurs adversaires, bien plus solides, ? d?faut d’?tre brillants.

Climat apais?

Malgr? la tension extr?me entre les deux pays et en Iran, th??tre de manifestations sans pr?c?dent depuis la mort le 16 septembre de la jeune Mahsa Amini, arr?t?e par la police des moeurs ? T?h?ran pour avoir enfreint le code vestimentaire strict de la R?publique islamique, la rencontre s’est d?roul?e dans un climat apais?, m?me si on n’a pas assist? ? des signes de fraternisation entre les joueurs avant le coup d’envoi, comme en 1998.

La veille, les deux ?quipes s’?taient d?j? efforc?es de circonscrire ce rendez-vous ? sa dimension strictement sportive.

Sans charge ?motionnelle sur le terrain ni dans les tribunes, contrairement aux deux premi?res sorties de la Team Melli, le match a ?t? globalement domin? par les Am?ricains, m?me s’ils ne se sont pas non plus cr?? d’?normes occasions hormis le but de Pulisic.

L’attaquant de Chelsea (10e) et Timothy Weah (28e) ont ainsi vu leurs t?tes trop molles facilement capt?es par Beiranvand, de retour dans la cage iranienne apr?s la commotion subie au d?but de la premi?re partie largement perdue contre l’Angleterre (6-2).

Taremi et Azmoun d?cevants

Les Iraniens ne sont eux jamais vraiment parvenus ? emballer le match, leurs deux principaux atouts offensifs n’ayant pas eu la r?ussite attendue. Mehdi Taremi, pourtant parti seul dans le dos de la d?fense, a g?ch? une belle opportunit? en premi?re p?riode (20e) alors que Sardar Azmoun a ?t? plut?t transparent et a tr?s vite c?d? sa place ? la pause ? Saman Ghoddos, qui s’est montr? beaucoup plus dangereux (51e, 64e).

C’est surtout le d?fenseur Morteza Pouraliganji qui a ?t? le plus proche de l’exploit sur une t?te plongeante qui a fr?l? le poteau am?ricain dans les arr?ts de jeu (90e+3).

“Malheureusement, en football, l’?quipe qui ne marque pas est punie, a d?clar? le s?lectionneur portugais de l’Iran Carlos Queiroz. C’est simple, l’?quipe qui a marqu? en premi?re p?riode m?rite de gagner. En football, il n’y a pas de justice, f?licitations aux Etats-Unis et bonne chance ? eux pour les huiti?mes de finale du Mondial.”

Son homologue US Gregg Berhalter a lui lou? la “d?termination” des siens mais s’est surtout inqui?t? du sort de Pulisic.

“Cette nouvelle blessure est stressante. J’ai encore moins de cheveu sur la t?te maintenant…. Mais on va faire avec et se pr?parer ? la bagarre contre les Pays-Bas”, a-t-il expliqu?.

AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.