Mondial: place aux quarts avec sept habitu?s… et le Maroc en invit?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le Maroc s’invite au festin! Les grandes nations se sont taill? la part du lion en quarts de finale du Mondial-2022, avec des chocs all?chants vendredi et samedi, comme Angleterre-France ou Pays-Bas-Argentine, et un trouble-f?te, les Lions de l’Atlas, qualifi?s pour la premi?re fois de leur histoire.

La victoire historique aux tirs au but du Maroc mardi contre l’Espagne (0-0 a.p., 3 t.a.b. ? 0) a boulevers? un tableau final o?, jusque-l?, les grandes nations avaient tenu leur rang, du Br?sil ? l’Argentine en passant par la France ou le Portugal, qui a ?cras? la Suisse (6-1).

Avec Cristiano Ronaldo sur le banc en d?but de rencontre, c’est le jeune attaquant du Benfica Gon?alo Ramos qui a brill? avec un tripl?.

Dans la lign?e des ?liminations pr?coces de la Belgique (2e mondiale) ou l’Allemagne (11e) en phase de poules, la sortie de l’Espagne (7e) confirme que cette Coupe du monde atypique dans son calendrier, sa programmation et sa g?ographie r?serve encore des surprises.

C’est un accomplissement historique pour le Maroc, qui ?gale la meilleure performance d’une nation africaine au Mondial et peut esp?rer d?sormais un dernier carr? in?dit.

“C’est historique pour le Maroc, c’est historique pour l’Afrique. On avait dit qu’on ?tait venus pour repr?senter l’Afrique, on a vu que notre niveau avait augment?”, a savour? le s?lectionneur marocain Walid Regragui au micro de beIN Sports.

“Briser la domination europ?enne”

En 2018, les quarts s’?taient r?sum?s ? un bras de fer entre l’Europe et l’Am?rique du Sud. Quatre ans plus tard, le Maroc a rompu ce duopole, m?me si le nombre de nations europ?ennes qualifi?es (5 sur 8) alimente le risque de voir la mainmise du Vieux continent se poursuivre, comme ? chaque ?dition depuis 2002.

Le Br?sil et l’Argentine, bien s?r, ne sont pas d’accord.

Port?es respectivement par Neymar et Lionel Messi, la Canarinha et l’Albiceleste croient en leurs chances dans ce tournoi qui est sans doute la derni?re opportunit? pour “Ney” ou pour “Leo” d’atteindre le Graal.

“La Coupe du monde au Qatar est une excellente occasion de briser la domination europ?enne”, avait d?clar? ? l’AFP Cafu, ancien d?fenseur et capitaine des champions du monde br?siliens en 2002, avant le tournoi.

Apr?s trois semaines de comp?tition, et un premier tour que le pr?sident de la Fifa Gianni Infantino a tout bonnement qualifi? de “meilleure phase de groupe de l’histoire” mardi, le Br?sil a impressionn? par sa force offensive et sa rigueur d?fensive, malgr? dix jours d’absence pour Neymar, touch? ? une cheville. L’Argentine, elle, monte en puissance apr?s son revers initial et inattendu contre l’Arabie saoudite (2-1).

Mais gare ? leurs adversaires en quarts: la Croatie, vice-championne du monde 2018 et toujours guid?e par son ma?tre ? jouer Luka Modric, reste est un tr?s gros morceau sur la route du Br?sil vendredi (16h00).

Idem pour les Pays-Bas du s?lectionneur Louis van Gaal, une ?quipe disciplin?e et coh?rente capable de faire d?jouer l’?quipe de Lionel Scaloni.

“?a sera un tr?s beau match entre deux s?lections historiques. Malheureusement, une d’entre elles devra partir”, a comment? le s?lectionneur argentin.

“Obsession” pour Mbapp?

Van Gaal, demi-finaliste sur le banc des Oranje en 2014, voit d?j? plus loin: “Cela fait un an que je le dis: nous pouvons ?tre champions du monde. Je ne dis pas que nous le serons, mais nous le pouvons.”

Comble de malchance pour les nations sud-am?ricaines: en cas de qualification pour le dernier carr?, Br?sil et Argentine se croiseront en demi-finale pour une revanche de la finale de Copa Am?rica 2021 remport?e par l’Albiceleste (1-0).

Samedi, place ? un “crunch” de haute vol?e entre la France, championne du monde en titre, et l’Angleterre, vice-championne d’Europe.

Les supporters y voient surtout un duel entre l’attaquant des Bleus Kylian Mbapp?, meilleur buteur du tournoi (5 buts) et l’avant-centre des Three Lions Harry Kane, meilleur passeur (3 passes d?cisives).

“Bien s?r, cette Coupe du monde est une obsession, c’est la comp?tition de mes r?ves”, a r?agi Mbapp? apr?s son doubl? en huiti?mes contre la Pologne (3-1), avouant avoir “b?ti” sa saison pour cet objectif, “que ce soit physiquement ou mentalement”.

Les Bleus peuvent-ils devenir la premi?re nation ? conserver son titre mondial depuis le Br?sil de Pel? en 1962 ? Il faudra d?j? dompter les Anglais en quarts, avant de penser ? une ?ventuelle demi-finale contre le vainqueur du duel entre le Maroc et le Portugal.

Avant cela, les ?quipes de ce Top 8 se sont offert une pause bienvenue profitant qui des familles venues ? Doha, qui des BBQ dans les r?sidences, qui des attractions locales.

Le Belge Eden Hazard, lui, a profit? de cette p?riode sans match pour annoncer sa retraite internationale cons?cutive ? l’?limination des Diables Rouges au 1er tour.

“Une page se tourne aujourd’hui… Merci pour votre amour. Merci pour votre soutien in?galable. Merci pour tout ce bonheur partag? depuis 2008. J’ai d?cid? de mettre un terme ? ma carri?re internationale. La rel?ve est pr?te. Vous me manquerez”, a ?crit sur Instagram l’attaquant du Real Madrid, ?g? de 31 ans apr?s 14 ans de bons et loyaux services.

Jean DECOTTE/AFP

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.