Montana rencontre un emissaire americain et se dit pret au dialogue avec Ariel Henry

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

La sous-secretaire d’Etat adjoint au bureau des affaires de l’hemisphere occidental, responsable des relations avec les Caraibes, Barbara Feinstein, s’est entretenue ce mercredi 6 avril 2022 avec les membres du Bureau de suivi de l’accord (BSA) de Montana sur la crise politique et les possibilites de reprendre le dialogue avec le Premier ministre Ariel Henry. Au cours de cette rencontre a l’ambassade americaine a Tabarre, les membres de l’accord de Montana ont manifeste leur volonte a designer des membres a la commission de dialogue formee par le chef du gouvernement.

En visite dans le pays du 5 au 7 avril, la sous-secretaire d’Etat adjoint au bureau des affaires de l’hemisphere occidental, responsable des relations avec les Caraibes, a rencontre le ministre haitien des Affaires etrangeres, Jean Victor Geneus, des representants du secteur prive et internationaux pour comprendre leurs points de vue sur la situation actuelle d’Haiti. Barbara Feinstein accompagne du charge d’affaires americain Kenneth H. Merten qui a rencontre aussi ce mercredi 6 avril les membres du Bureau de suivi de l’accord de Montana, a voulu comprendre la position des membres de l’accord de Montana sur d’eventuels dialogues avec le Premier ministre Ariel Henry.

<>, a rapporte au Nouvelliste Leslie Voltaire, membre du Bureau de suivi de l’accord de Montana qui a pris part a la rencontre.

Selon M. Voltaire, Barbara Feinstein <>

M. Voltaire a declare qu’on ne peut pas avoir d’elections dans le pays avec des institutions comme la douane controlee par des particuliers qui controlent aussi toute l’administration publique, les agents interimaires dans les mairies, entre autres.

La commission de dialogue de trois membres formee par Ariel Henry a ete aussi dans les discussions entre le BSA et la sous-secretaire d’Etat adjoint au bureau des affaires de l’hemisphere occidental, responsable des relations avec les Caraibes. <>, a tance Leslie Voltaire.

Leslie Voltaire a critique le fait que le Premier ministre a annonce au Congres americain qu’il a forme une commission de dialogue composee de Monseigneur Oge Beauvoir de Religions pour la paix, Laurent Saintcyr du secteur prive des affaires et de Jean Robert Charles de la Corpuha alors que les acteurs nationaux impliques dans la resolution de la crise n’ont pas ete informes de cette decision. Il estime que la commission de dialogue devrait etre formee avec les representants des secteurs qui vont prendre part aux negociations.

M. Voltaire a indique que le BSA est pret a former une commission de negociations de concert avec Ariel Henry meme si le BSA preferait avoir avec des discussions directement avec le Premier ministre et les membres de l’accord du 11 septembre sans intermediaires.