Nos autorit?s prennent-elles le temps de faire leur bilan?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’ann?e 2022 touche presque ? sa fin. Le temps des bilans en vue de nouvelles r?solutions pour certains. Et si nos autorit?s, celles qui sont charg?es de la gestion de la cit?, se mettaient dans cette cat?gorie ?

On sait que le Premier ministre Ariel Henry vient de se donner une nouvelle p?riode transitoire de 14 mois ? travers le nouvel accord politique sign? avec des entit?s de la soci?t? civile. On ignore s’il s’agit d’une r?compense pour les bons services rendus ? la nation ou s’il s’agit d’un nouveau d?part en vue d’adresser finalement les maux qui transforment le quotidien des Ha?tiens en enfer.

En attendant de savoir si l’accord du 21 d?cembre 2022 est une nouvelle strat?gie pour faire passer le temps ou l’expression d’une vraie prise de conscience des ?lites ha?tiennes pour sortir le pays de la crise, on a la certitude que les autorit?s ha?tiennes n’?taient pas ? la hauteur des attentes de la population ha?tienne pour l’ann?e 2022. La lutte contre l’ins?curit? n’a pas ?t? engag?e. Un peu partout ? Port-au-Prince et dans certaines villes de province, les gangs ont gagn? du terrain. De Martissant, au centre-ville de la Croix-des-Bouquets en passant par Canaan pour arriver ? Petite-Rivi?re de l’Artibonite, les bandits ont d?fil? les forces de l’ordre et sem? le deuil au sein de la population.

Sur le plan ?conomique, l’ann?e 2022 a ?t? un vrai m?t suiff? pour les Ha?tiens, d?capitalis?s par le kidnapping, l’occupation des routes nationales par les gangs, l’inflation galopante, la d?cote de la gourde… Le nouvel ?pisode de pays lock pour protester contre l’?limination des subventions sur les produits p?troliers n’a fait qu’envenimer la plaie. A c?t? des emplois perdus, des ?coles gardent aujourd’hui encore leurs portes ferm?es. Le minist?re de l’Education nationale et de la Formation professionnelle fixe la r?ouverture officielle des classes pour l’ann?e acad?mique 2022-2023 au 3 janvier prochain. Pas ?tonnant que beaucoup de parents frapp?s de plein fouet par les ?v?nements malheureux de 2022 ne seront pas au rendez-vous.

Qu’en est-il du syst?me judiciaire ? Pour l’ann?e qui s’ach?ve, la justice ha?tienne a ?t? l’une des principales victimes de la crise. A Port-au-Prince, ? la Croix-des-Bouquets et dans d’autres r?gions du pays, la justice a m?me ?t? d?log?e par les gangs. Pourtant le pays attendait que la justice ha?tienne lance finalement la bataille contre l’impunit? et la corruption qui rongent la soci?t?. Des rapports de l’Unit? de lutte contre la corruption (ULCC) rendus publics cette ann?e attendent des suivis de la justice. Le pays attend aussi que la justice ha?tienne se prononce sur les dossiers des personnalit?s ha?tiennes sanctionn?es par le Canada et les ?tats-Unis. Est-ce trop demander ? notre justice ?

Y a-t-il un secteur o? les autorit?s ha?tiennes ?taient ? la hauteur au cours de cette ann?e ?

2022 n’a pas ?t? une ann?e tranquille pour les Ha?tiens. Avant de d?cider de prolonger son temps de service pour une p?riode de 14 mois, le Premier ministre Ariel Henry a-t-il pris le temps de dresser son bilan pour l’ann?e 2022?

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.